Istanbul, janvier 2013

Taizé et le Patriarcat oecuménique de Constantinople

Les premiers contacts de la Communauté de Taizé avec le Patriarcat oecuménique de Constantinople remontent aux années 1960. En février 1962, frère Roger a visité, avec un autre frère, le patriarche Athénagoras à Istanbul. Il a retrouvé le patriarche en 1963 lors des célébrations du millénaire du Mont Athos, et il s’est rendu une deuxième fois à Istanbul en 1970. Dans la chambre de frère Roger à Taizé se trouve jusqu’à aujourd’hui une icône de la Vierge Marie que le patriarche lui a offerte à cette occasion.

Frère Roger avec le Patriarche Athénagoras

En 2005, l’année de la mort de frère Roger, frère Alois s’est à son tour rendu avec deux frères à Istanbul, à Noël, pour rencontrer le patriarche œcuménique Bartholomée Ier . Accueillant très chaleureusement les frères, le patriarche a écouté attentivement les récits sur frère Roger et ses liens avec le patriarche Athénagoras. Il s’est aussi beaucoup intéressé aux rencontres de jeunes animées par la Communauté de Taizé. En signe de communion, frère Alois lui a offert un des châles que frère Roger portait souvent.

Frère Alois avec le Patriarche Bartholomée Ier

En 2011, le patriarche Bartholomée a invité frère Alois à revenir à Istanbul avec des frères et une centaine de jeunes.

« Avec frère Roger et les frères qui partagèrent sa vision et sa tension, Taizé est devenu un véritable centre, un point de convergence et de rassemblement. Un lieu d’approfondissement dans la prière, l’écoute et l’humilité. Un lieu de respect de la tradition de l’autre. Reconnaissance de l’autre, de son visage et donc de son être, préalable nécessaire à un amour à l’image de celui qui nous a aimés "sans limites" ».

Message du patriarche Bartholomée, cinq ans après la mort de frère Roger [article11117.html]

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article13609.html - 19 August 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France