Pologne, mai 2013

Rencontre à Grębocin

A la fin de mai dernier, à Grębocin près de Torun, beaucoup de jeunes Polonais ont pu prendre part à une nouvelle étape du pèlerinage de confiance. Avec un frère de Taizé et des sœurs Ursulines ils ont partagé leur expérience de la foi. Le thème de la rencontre était « Mettre sa confiance en Dieu ». Un jeune ayant participé à la rencontre, Artur, a écrit le récit suivant pour partager son expérience vécue.

Nos hôtes avaient préparé la rencontre bien à l’avance et en pensant à tout ; à notre arrivée, nous avons été d’emblée touchés par l’hospitalité des habitants de Grebocin. Ils ont nous ouvert leur maison sans l’ombre d’une hésitation. Ce qui nous a impressionnés par-dessus tout, c’est l’unité de cette communauté qui donne ainsi un véritable signe de fraternité.

Le cœur de la rencontre, c’était bien sûr la prière commune. Trois fois par jour les participants se réunissaient dans la salle de sport bien décorée avec de belles icônes illuminées, ouverture à la présence de Dieu. Les prières étaient animées par le chant des jeunes du voisinage ; grâce à eux toute la rencontre a été marquée par la joie.

JPEG - 28.9 ko

Chaque jour il y avait une introduction biblique donnée par le frère de Taizé. Suivait un temps de silence pour la méditation, puis en petits groupes l’occasion était donnée à chacun de partager son expérience mais aussi de chercher des moyens concrets de découvrir les sources de la confiance en Dieu.

Des carrefours sur différents chemins de confiance occupaient aussi une part importante de la rencontre. Nous avons ainsi pu entendre le témoignage de personnes qui mettent leur confiance en Dieu en dépit des souffrances qu’elles ont pu traverser. Lutter et mettre notre confiance en Dieu nous rend plus forts. La rencontre a donné aussi l’occasion à ceux qui animent les points de préparation aux rencontres européennes de partager leur expérience. Et leurs préoccupations concernant la préparation de la prochaine rencontre européenne à la fin de l’année à Strasbourg.

Le dimanche 26 mai nous avons célébré un « Jour de la Joie » avec les membres de la communauté locale. L’occasion de leur dire notre reconnaissance pour leur hospitalité. Autour du feu de joie, nous avons pu participer aux divertissements qu’ils avaient préparés.

Nous sommes rentrés de cette rencontre pleins d’enthousiasme, décidés à partager ce que nous avons expérimenté, et à aider à reconstruire la confiance chez nous, dans nos sociétés

JPEG - 23.8 ko

D’autres jeunes ajoutent encore :

Wiktor, 21 ans : « Rencontrer une personne qui a passé la plus grande partie de sa vie en prison a été pour moi une expérience marquante. Son témoignage était un exemple vivant de la façon dont Dieu peut changer nos vies quand nous mettons notre confiance en Lui. »

Jola, 20 ans : « Je peux décrire la rencontre avec trois mots : confiance, ouverture de cœur et perfection. Chaque personne que j’ai pu rencontrer avait l’esprit ouvert et était prête à écouter. Cela a permis la confiance entre nous et aussi avec Dieu. Et la perfection ? Parce que la rencontre était parfaitement préparée. »

JPEG - 28.5 ko

Ela, 26 ans : « A Grebocin, dans les rencontres en petits groupes et dans les carrefours nous cherchions de nouveaux chemins de confiance. Mais pour moi, l’hospitalité était déjà un signe important de confiance. Les familles de Grebocin nous ont ouvert non seulement leurs maisons mais aussi leurs cœurs. C’était bouleversant de voir comment ils prenaient soin de nous. Souvent les conversations avec les familles d’accueil se sont prolongées tard dans la nuit. J’ai été aussi très impressionnée par la beauté de la prière commune. Le chœur m’a vraiment aidée à ouvrir mon cœur à la présence de Dieu. »

Zuzanna, 18 ans : « La préparation de cette rencontre a été pour moi un vrai signe de joie. Mais c’était encore plus beau de voir les fruits de ce temps que nous avons passé ensemble. A cause de la beauté des chants, de la décoration de la salle de sport et de l’hospitalité des familles de Grebocin, on se serait presque crus dans une rencontre européenne. Je suis sûre que cette rencontre à été une expérience significative non seulement pour les pèlerins venus à Grebocin mais aussi pour nous, qui avons fait de notre mieux pour la préparer. »

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article15660.html - 18 August 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France