Une exposition de peintures et de collages à Taizé

« Des cercles de couleur »

JPEG - 9.9 ko

Que représente pour vous un cercle ?
Si vous en dessinez un, quelle couleur allez-vous choisir ?


Les cercles sont une figure de l’unité, de la plénitude, de l’infini.
Sans commencement ni fin, sans côté ni angle aucun.

Dans l’Ecclésiaste (3,11), on peut lire : « Tout ce que Dieu a fait convient en son temps. Il a mis dans le cœur des hommes l’ensemble du temps, mais sans que l’homme puisse saisir ce que Dieu fait, du commencement à la fin. »

Les cercles sont communication et inclusion.
Les cercles d’artistes et de poètes sont des lieux où s’échangent de nouvelles idées.

Les cercles sont protection.
Se tenir au milieu d’un cercle vous protège du danger.

Les « cercles de silence », ce sont ces lieux où nous exprimons notre solidarité avec les opprimés, où nous montrons notre aspiration à la liberté et au respect des droits humains.

JPEG - 20.4 ko

L’exposition comporte :

1. Des images monochromes, utilisant des pigments purs pour faire découvrir la force et la signification de chaque couleur isolée.

2. Des collages réalisés avec des timbres usagés, pas dans un but philatélique mais pour donner une nouvelle vie à ces objets rejetés et aussi pour créer des panneaux de couleur qui ont une histoire à raconter.

3. Des expressions artistiques sur des pages de vieilles bibles qu’on a trouvées dans des greniers poussiéreux. Avec des crayons de couleur ou de l’aquarelle une vie est ainsi rendue à des textes en langues anciennes ou à des traductions vénérables. De petits fragments d’or 22 carat nous rappellent le trésor caché dans ces livres. Les cercles concentriques nous aident à fixer notre regard sur un mot ou sur une phrase.

JPEG - 26 ko

Frère Stephen est né en 1959.
Un de ses premiers souvenirs est d’avoir peint sur un chevalet dans une école maternelle à l’âge de 4 ans. Grandissant dans la zone frontière entre l’Angleterre et l’Écosse, il fut encouragé dans sa vocation artistique par Winifred Nicholson (une des peintres éminentes en Angleterre). Invité un jour à prendre le thé chez elle, il a pu ainsi contempler l’original d’un Mondrian accroché dans la cuisine. Découverte d’un monde nouveau !

Il a étudié l’art et l’éducation à Manchester Metropolitan University (U.K.) et à Buffallo College (U.S.A.). En travaillant avec un groupe d’enfants en difficulté pédagogique il a découvert que l’art n’était pas une aventure solitaire mais une activité communautaire. Travailler ensemble permet de faire découvrir les dons de chacun.

Ce thème est resté très vivant quand il a rejoint la Communauté de Taizé en 1982, travaillant avec d’autres frères dans une création commune : à l’atelier des émaux, lors de la décoration d’églises et d’autres lieux publics pour les rencontres internationales de jeunes organisées par la Communauté, en animant à Taizé en été des réunions de parents et d’enfants au moyen de grandes marionnettes.


JPEG - 23.1 ko

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article15724.html - 22 March 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France