Fraternités provisoires

Un mois au Maroc

Le projet des petites fraternités provisoires continue en 2017. Voici un récit de Nawojka (Pologne), qui a vécu un mois en fraternité provisoire à Marrakech, au Maroc.

« Vivant en petite fraternité provisoire à Marrakech, j’ai partagé un appartement et la vie quotidienne avec Maria, une Espagnole et Caren, une Allemande. Tous les matins, nous allions au sein d’une association qui vient en aide aux enfants vivant dans des conditions de vie difficiles ; nous avons organisé des activités pour eux. Par ailleurs, nos voisins étant des migrants, nous avons tout naturellement passé du temps avec eux . Nous avons aussi rencontré souvent des étudiants du pays pour dîner, pour prier – ou les deux.

Le plus compliqué dans cette expérience a été de s’adapter aux gens, à l’environnement, à la culture de ceux qui vivaient avec vous. En même temps, nous avons reçu une merveilleuse leçon de partage, nous avons appris à résoudre des problèmes sans chercher à les éviter, nous avons appris à vraiment apprécier les moments où nous étions ensemble et enfin, nous avons ressenti la force de la prière commune. C’est une expérience qui ouvre les yeux à la diversité : comment accepter, apprécier, comprendre et simplement être au lieu de juger. Cette expérience change la perspective que l’on a face au monde, elle rend plus ouvert et prêt à l’inattendu. »


Pour lire plus sur leur expérience :
http://taizemorocco.tumblr.com/

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article21469.html - 22 February 2020
Copyright © 2020 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France