Week-end d’amitié islamo-chrétienne à Taizé

Une rencontre inédite

Du vendredi 5 au lundi 8 mai 2017 a eu lieu à Taizé un week-end d’amitié islamo-chrétienne. À l’initiative de Khaled Roumo, ami musulman de la communauté, il s’agissait de passer du temps ensemble en vue de partager une expérience spirituelle autour du thème : le goût de Dieu.

Plus de 300 personnes sont venues de multiples régions de France et de quelques autres pays limitrophes. Parmi les jeunes adultes présents, bon nombre de jeunes engagés dans l’association Coexister [http://www.coexister.fr/], jeunes qui partagent régulièrement la réalité du dialogue entre religions et convictions différentes. D’autres personnes sont venues à l’invitation du groupe d’amitié islamo-chrétienne [https://www.legaic.org/] et de la confrérie soufie Alawiyya [http://aisa-net.com/tag/association-internationale-soufie-alawiyya/].

À Taizé, le programme habituel était à la fois le même – les participants étaient invités à partager la vie quotidienne de la communauté et des jeunes qui viennent faire retraite à Taizé – et en même temps différent : deux salles avaient été aménagées pour la prière des musulmans, le programme avait été préparé avec des intervenants des deux religions qui prenaient la parole ensemble pour un échange croisé, une traduction des échanges en arabe était proposée, les groupes de discussion à la fin de chaque intervention mélangeaient musulmans et chrétiens.

La méthode du dialogue était simple : ne pas s’attacher seulement à ce qui sépare, ne pas passer trop vite sur les différences, mais se rendre visite mutuellement dans le respect que l’on attache à la maison de son hôte. Ainsi, par cette humble démarche, il nous a été permis de faire un petit pas de plus vers la compréhension de la prière des autres, de leur lien intime à Dieu, de leur expérience de foi, en relisant certaines citations du Coran et de la Bible ensemble, en se rendant visite dans les temps de prière, en cherchant à décrire plus personnellement notre lien à Dieu.

Parmi les intervenants, sœur Carol de la communauté de Mar Moussa (Syrie) a livré un témoignage déchirant sur l’immense besoin de dialogue en Orient entre chrétiens et musulmans et la manière dont la communauté monastique à laquelle elle appartient y contribue en Irak, en Syrie et dans d’autres pays du Proche-Orient. Fadila Semaï a été interroger l’extraordinaire amitié qui a uni Christian de Chergé, le prieur de Tibhirine, à Mohammed, un homme qui lui sauva la vie en donnant la sienne pendant la guerre en Algérie. Ghaïs Jasser et Naziha Meftah nous ont ouvert la voie vers la musique enchanteresse de l’Orient, par des poèmes de Khaled Roumo mis en musique par leur ensemble Wajd. Agata Kroh, professeure d’hébreu à l’université catholique de Lyon, relisait la foi d’Abraham à la lumière des traditions issues des trois monothéismes. Les imams Embarek Guerdam et Ahmed Belghazi témoignaient de leur manière de bâtir des communautés ouvertes « aux quatre vents de Dieu ».

Le dimanche après-midi eut lieu un échange intense entre le cheikh Khaled Bentounès, guide spirituel de la confrérie soufie Alawiyya et frère Alois, le prieur de la communauté de Taizé. L’un et l’autre ont médité tour à tour sur l’expérience spirituelle de goûter l’amour de Dieu.

Le dernier jour de la rencontre, les regards se sont tournés vers Marie. Fouzia Oukazi et Mireille Akouala ont repris les données textuelles du Nouveau Testament et du Coran et exprimé, avec des accents très personnels, comment le oui de Marie à la naissance miraculeuse de Jésus constitue une inspiration dans la vie de chaque croyant musulman et chrétien.

La richesse de ces trois jours passés ensemble résidait, à coup sûr, dans l’expérience d’une vie partagée. Etre logé ensemble dans les mêmes dortoirs, prendre les repas en commun, se côtoyer dans les ateliers, partager plus personnellement dans les petits groupes d’échange, venir à l’église pour les musulmans, découvrir la prière des musulmans pour les chrétiens, ces diverses étapes ont tracé un chemin de lumière pour aller goûter ensemble à la source vive de l’amour de Dieu.


Pour en découvrir plus sur ce week-end : Deux galeries de photos
Photos de Cécile Massie [http://cecilemassie.com/galleries/week-end-damitie-islamo-chretienne/]
Photos de Wiesia Klemens [https://www.flickr.com/photos/wiesia/albums/72157683477723606]


Liste des ateliers du week-end et de leurs intervenants
  • Goûter au goût de Dieu chez l’autre, entre chrétiens et musulmans : avec Ralph Stehly (professeur émérite à la faculté de théologie protestante de Strasbourg, islamologue) et Khaled Roumo (auteur et poète engagé dans le dialogue des cultures, le dialogue interreligieux et le partage spirituel).
  • Des communautés ouvertes aux quatre vents de Dieu : avec Grégoire Picot (président de l’association Culture Espérance, paroisse Notre-Dame d’Espérance à Paris) et Moubarak Guerdam (imam à Mulhouse) ou Kamal Kabtane
  • Paroles de paix : avec Kahina Bahloul (Co-fondatrice de la Maison de la Paix à Houilles et présidente de l’association « Parlez-moi d’islam ») et Hubert de Chergé (administrateur du Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne)
  • A la croisée des chemins : chrétiens et musulmans au sein du scoutisme français.
  • Abraham notre père : se laisser inspirer des traditions juives, chrétiennes et musulmanes. Rencontre avec Agata Kroh (professeure d’hébreu à l’université catholique de Lyon).
  • Atelier de calligraphie arabe avec Rany Rouabah (samedi) et Abdulsattar Al Mansour (dimanche)
  • Des communautés ouvertes aux quatre vents de Dieu : avec Christophe Roucou (prêtre de la mission de France, enseignant) et Ahmed Belghazi (imam à Chalon-sur-Sâone).
  • L’actualité du message de Taizé et de l’Association Internationale Soufie Alawiya (AISA), par frère Benoît et Rachid Kechidi.
  • Expériences innovantes au lycée et dans la cité : avec Christiane Conturie (enseignante et responsable pédagogique au lycée Charles Péguy Paris) et Radia Bakkouch (présidente de l’association Coexister).
  • Se retrouver pour mieux se relier : séance de relaxation avec Dahbia Boukhanef (sophrologue).
  • Des communautés ouvertes aux quatre vents : avec soeur Carol Cooke Eid (moniale de la communauté de Mar Moussa, engagée en Syrie et en Irak dans la fraternité entre musulmans et chrétiens) et les maraudes à Toulouse.
  • Itinéraires Spirituels, atelier animé par Khaled Roumo, invités : Samia Hathroubi de Coexister et frère Maxime, de la communauté de Taizé.
  • « L’ami parti devant » : Fadila Semaï raconte l’histoire d’amitié pendant les années du terrorisme en Algérie entre Christan de Chergé, moine chrétien et Mohamed, musulman.
  • Concert : l’ensemble WAJD : chants spirituels et existentiels, piano (Ghaïss Jasser, Compositrice et interprète) sur poèmes de Khaled Roumo et voix (Naziha Meftah).
  • Audition spirituelle, par la chorale de l’AISA : Association Internationale Soufie Alawiya.

Une seconde édition de cette rencontre est en cours d’élaboration pour l’année prochaine. Cette fois l’invitation ne sera pas lancée uniquement aux francophones, mais aux jeunes adultes de divers pays.

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article21976.html - 15 December 2017
Copyright © 2017 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France