Conseil communautaire : Prière de frère Alois

Comme chaque année, les frères se sont rassemblés pour leur conseil communautaire du 23 au 28 janvier. Le dimanche soir, une prière commune a conclu le conseil avec le geste de la « prostration » par lequel les frères se rappellent le jour de leur engagement à vie. Auparavant, frère Alois a dit la prière suivante.

Prière de conclusion

Loué sois-tu, Christ Jésus, tu es ressuscité de la mort. Tu nous entraînes à ta suite, pour que nous devenions témoins de la joie de Dieu et artisans de paix, où que soyons, à Taizé, dans les fraternités ou en voyage.

Loué sois-tu pour nos frères qui vivent en Corée, au Bangladesh, au Sénégal, pour ceux qui vont en Afrique du Sud, pour ceux qui sont au Brésil, à Cuba, en Alsace, et pour la fraternité qui sera durant cette année à Hong Kong.

Loué sois-tu, Christ Jésus, de nous avoir nourris pendant notre conseil à la table de ta parole et de ton eucharistie. Loué sois-tu pour la joie de l’amour fraternel plus particulièrement sensible ces jours-ci. Tu nous as aussi renouvelés dans la simplicité.

Esprit Saint, tu fais de nous un microcosme de l’Église auquel chacun ajoute par sa vie une nouvelle pierre. Tu ranimes en nous la passion de l’unité du corps du Christ, son Église. Tu nous apprends à nous réjouir de la diversité des manières d’être chrétiens. En toi nous sommes déjà unis tout en étant solidaires des Églises encore divisées.

Dieu vivant, de tout notre cœur nous voudrions manifester ton amour par notre vie de communauté. Alors nous écoutons ton appel à réaliser une création commune. C’est comme si tu disais toi-même à chacun de nous ces paroles de notre petite règle : « Ta louange et ton service sont désormais intégrés dans une communauté fraternelle, elle-même incorporée à l’Église... Tu es stimulé par l’entraînement commun. Tu n’es désormais plus seul. Tu dois compter en tout avec tes frères. »

Tu nous invites à mettre notre création commune au service de ceux qui nous sont confiés en tant d’endroits à travers la terre. Nous prions pour toutes celles et tous ceux que nous portons en notre cœur.

Pour les participants à la rencontre européenne de Bâle. Que à travers eux la joie et la paix vécues continuent de rayonner dans le monde comme de petites lumières d’espérance.

Pour les habitants de notre région, les chrétiens qui y vivent, celles et ceux qui sont dans les hôpitaux et les maisons de soin, les sans abris, les migrants, toutes celles et tous ceux qui soutiennent les plus démunis et qui s’engagent pour le bien commun.

Pour ceux qui, à travers le monde, sont dans la tristesse, pour ceux qui souffrent de la violence, des guerres, des injustices, de la faim.

Fais que, même dans nos nuits, ton chant en nous ne s’éteigne pas, ce chant dont parle le psaume de ce soir. Avec le psalmiste nous voudrions rassembler toute notre attente et tout notre désir dans un mouvement vers toi qui es le Dieu de l’univers. « Heureux les hommes dont la force est en toi. Heureux ceux qui gardent au cœur les montées », ces moment de joie intime devant toi. Et, par la présence de ton Esprit Saint, même le val des larmes peut devenir lieu de source sur le chemin de notre pèlerinage, source d’une joie sereine.

Dieu vivant, nous te remercions de t’être fait connaître, d’être venu jusqu’à nous par le Christ Jésus. Il nous a aimés et s’est donné pour chaque être humain. Par ton Esprit Saint il est présent aujourd’hui. Que sa joie soit connue de tous. Qu’elle soit source de fraternité et de paix dans les déchirures de notre humanité blessée et dans toute ta création.


Et maintenant, après avoir chanté ensemble, ceux des frères qui ont engagé leur vie pour toujours vont s’étendre au sol pour rappeler leur offrande à Dieu.

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article23412.html - 20 February 2018
Copyright © 2018 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France