Portugal

Rencontres en avril 2008

Au cours du mois d’avril 2008, un frère de la communauté a voyagé deux semaines au Portugal pour participer à des rencontres et visiter des paroisses dans diverses régions du pays.

Dans la « Baixa » de Lisbonne, l’église S. Nicolau était comble pour la soirée qui commençait avec une prière et qui ne s’est pas terminée avant que tous n’aient eu le temps de s’approcher de la croix pour prier. A la fin de la prière, la paroisse a offert une collation devant l’église, à laquelle tous les passants étaient invités. Puis, l’église s’est remplie à nouveau pour un temps de réflexion autour de la « Lettre à qui voudrait suivre le Christ », suivi de quatre témoignages.

Pour illustrer la phrase « Certains prennent des options courageuses pour suivre le Christ dans leur vie de famille », Rita et José Maria – un couple avec trois enfants qui a vécu un an avec une ONG au Mozambique et qui est en attente d’un enfant à adopter – ont parlé de la parole de Jésus « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. »

Le journaliste António Marujo a ensuite continué : « Une option courageuse ou un chemin de vulnérabilité ? Ce qui me fait bouger : la faim et la soif de justice. La parole comme un moyen de dénoncer et d’annoncer. La recherche de la vérité, le privilège de connaître plus. Les défis d’être à la frontière entre ceux qui sont à ‘l’intérieur’ et à ‘l’extérieur’. La question de Dieu, la recherche de son visage. »

Joana Rigato, professeur de philosophie et membre de la Commission Nationale Justice et Paix, a parlé « des options courageuses pour suivre le Christ dans un engagement pour d’autres », inspirée par la phrase : « Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu ».

Enfin, José Tolentino Mendonça, prêtre et poète, a développé l’interrogation « comment suivre le Christ en choisissant le chemin du célibat ? » Il a rappelé « que l’incomplétude est, au fond, la condition quotidienne et universelle de l’ouverture, que la pénurie donne à ceux qui s’offrent ainsi totalement à l’amour de Jésus et des frères, de s’éprendre du don de Dieu. »

A la fin de la soirée, une veillée de prière a rassemblé les quelques centaines de jeunes présents pour une célébration de la lumière pascale.

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article6917.html - 20 March 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France