Malaisie de l’Est

Pâques à Kuching

La Commission des jeunes de l’Archidiocèse de Kuching avait invité deux frères à animer des prières et des ateliers thématiques au cours d’un « Triduum de la spiritualité », qui rassemblait des jeunes de tout le diocèse pour le week-end de Pâques.
JPEG - 17.2 ko

« Se savoir pardonné est peut-être une des joies les plus profondes, les plus libératrices. Là est la source de la paix intérieure que le Christ voudrait nous communiquer. Cette paix nous conduira loin, elle rayonnera pour les autres et pour le monde. » (Lettre du Chili)

JPEG - 17.3 ko

Comment ne pas penser au dernier paragraphe de la Lettre du Chili ce matin de Vendredi Saint à Kuching, dans l’est de la Malaisie, en réfléchissant avec près de 900 jeunes sur la Passion de Jésus, signe de l’amour et du pardon de Dieu pour chacun de nous ? De Jérusalem, au matin de Pâques, la Bonne Nouvelle a rayonné et touché des gens dans toutes les régions du monde. En chantant « Dieu est pardon », on pouvait sentir ici la joie dans le cœur des jeunes venus de tout l’Archidiocèse de Kuching, – populations autochtones et communauté de langue chinoise comprises. L’archevêque avait invité les jeunes de toutes les paroisses de son diocèse à passer ensemble le Triduum pascal (du Jeudi saint au dimanche de Pâques) pour réfléchir sur le cœur de notre foi chrétienne en suivant l’évangile selon saint Marc. Chaque jour il y avait des prières avec les chants de Taizé, et très vite, tous les connaissaient par cœur, le chant a été d’une rare beauté. On chantait « Jesus, remember me… » en anglais, « Dieu est pardon » en bahasa (la langue nationale de la Malaisie), « O Domine Jesu Christe » en chinois (parlé par beaucoup en Malaisie orientale), etc. tout en priant et en vénérant la croix. Ce vendredi a été un moment très spécial où l’on pouvait sentir que Dieu veut être proche de chacun de nous, et porte, en Jésus, les souffrances de tous.

Le dimanche de Pâques, des jeunes ont partagé avec tous quelques-uns des poids de leur vie quotidienne et dit comment l’amour de Dieu les aide à ne pas abandonner, mais à continuer leur chemin. Lors de ces témoignages, on sentait clairement comment la résurrection de Jésus peut transformer la vie des gens.

JPEG - 15.5 ko

Quelques heures auparavant, au cours de la Vigile pascale, que tous les participants de la rencontre ont célébrée ensemble dans la cathédrale avec toutes les générations, nous avons assisté au baptême de 220 personnes, surtout des jeunes. Signe fort de la vie nouvelle donnée par la foi, le baptême se faisait par immersion. Tous attendaient alignés, et descendaient à tour de rôle dans l’eau de la piscine où ils étaient baptisés. Puis ils ressortaient de l’eau avec leur vêtement blanc de baptême. Ensuite, ils recevaient la bougie de baptême, et pendant la confirmation, nous chantions « Veni Sancte Spiritus ». Pendant ces jours, on pouvait réellement voir que le Saint-Esprit nous accompagne et agit dans le monde. L’Esprit de Dieu nourrit en nous une paix intérieure et nous donne la joie. C’est ce que nous avons pu sentir pendant ces jours à Kuching. Ces jeunes sont un signe de Sa présence et ils continueront à rayonner la paix du Christ dans le monde.

Visites en Sarawak

JPEG - 19.6 ko

Un frère de la communauté était à Sarawak (Malaisie de l’Est) en 2010. Un des évènements marquants a été la rencontre entre les jeunes de deux paroisses qui se trouvent des deux côtés de la frontière entre la Malaisie et l’Indonésie, toutes deux faisant partie de Bornéo. Elles appartiennent à la même ethnie et parlent la même langue. Un groupe de la paroisse de Entikong avait été amené jusqu’à la paroisse de Tebedu, sur la partie malaisienne, par le responsable de leur groupe de jeunes. Après avoir participé à l’Eucharistie dominicale, ils ont eu un temps de rencontre et de partage, conclu par le repas pris ensemble dans la maison communautaire.

JPEG - 21.4 ko

Le soir à Kuching, capitale de Sarawak, une belle prière a eu lieu dans le hall de l’Archevêché avec une bonne centaine de jeunes, non seulement de la ville, mais aussi de paroisses lointaines et avec des jeunes de différentes dénominations.

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article10307.html - 12 November 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France