Rencontre de Rotterdam

30 000 jeunes invités à réfléchir sur la joie et sur la solidarité

Taizé :
A Rotterdam, 30 000 jeunes ont réfléchi sur la joie et sur la solidarité avec ceux qui souffrent

Après Poznan, Bruxelles, Genève, Zagreb, Milan, Lisbonne, Hambourg, Budapest, Paris,… la 33ème rencontre européenne de jeunes organisée par la communauté de Taizé a eu lieu du 28 décembre 2010 au 1er janvier 2011 à Rotterdam, à l’invitation de la Conférence des Evêques des Pays-Bas, du Conseil Général de l’Eglise protestante néerlandaise (PKN) et du Conseil des Eglises des Pays-Bas. Environ 30 000 jeunes de tout le continent ont été à Rotterdam pour cinq jours de partage et de prière.

Avec ce « pèlerinage de confiance sur la terre », la communauté de Taizé continue le chemin que son fondateur, frère Roger, a ouvert pour soutenir des jeunes dans une recherche de réconciliation et de paix, non seulement entre chrétiens mais aussi entre peuples.

Dans l’esprit de cette rencontre européenne, Rotterdam a retrouvé la pensée d’un de ses illustres citoyens, précurseur de l’Europe actuelle, Érasme, né dans cette cité vers 1467. Il fut un ardent partisan de la « paix de la chrétienté », de la « concorde de l’Église », de la réconciliation entre les peuples.

Les jeunes ont été accueillis par les communautés et les familles de toute la région, de Breda à La Haye, de Gouda à Hoek van Holland. Le matin ils ont été dans 150 églises d’accueil et l’après-midi ils se sont retrouvés au parc d’expositions de la ville (Ahoy), pour les repas et les prières communes. Les carrefours de l’après-midi ont aidé les jeunes à réfléchir sur les sources de la foi et sur leur engagement au service du Christ dans l’Église et dans la société. Certains thèmes ont été inspirés de la « Lettre du Chili » que frère Alois, prieur de Taizé, a publié à la suite d’une rencontre latino américaine de jeunes animée par la communauté de Taizé à Santiago du Chili du 8 au 12 décembre.

Par cette Lettre du Chili, les jeunes sont invités à réfléchir sur la joie et sur la solidarité avec ceux qui souffrent, « une joie qui résiste au découragement ».

« Non pas meilleurs que d’autres, mais appartenant au Christ » : voilà une expression de cette Lettre qui a inspiré un des carrefours à Rotterdam. Ces carrefours ont été animés par des frères de Taizé et aussi par des personnes ayant un engagement local. Le maire de la ville, plusieurs évêques et pasteurs, ainsi que des politiciens néerlandais, ont donné leur contribution pour aider les jeunes à réfléchir sur leur propre cheminement et leur engagement dans l’Eglise et dans la société. Frère Alois a parlé aux jeunes chaque soir pendant la prière commune au Parc des Expositions.

Photos

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article11783.html - 21 August 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France