Préparer un lieu accueillant pour une prière méditative

Il est préférable, quand cela est possible, de se réunir dans une église, en cherchant à lui donner une beauté accueillante. La disposition intérieure est importante pour soutenir une prière commune. Il ne s’agit pas de restauration d’église, mais d’aménagements intérieurs avec des moyens très simples. S’il n’est pas possible de prier dans une église, il importe d’arranger harmonieusement le lieu de la prière.

JPEG - 14.4 ko

Dans la prière, c’est le Christ qui est le vis-à-vis : il est alors souhaitable que tous les participants regardent dans la même direction.

Un lieu de prière est rendu accueillant avec très peu de choses : une croix, une bible ouverte, quelques luminaires, des icônes... Maintenir un éclairage discret, non éblouissant, en illuminant le devant avec des veilleuses. En disposant les sièges seulement le long des murs, un espace vide, sans bancs, recouvert d’un tapis, se trouve dégagé pour s’agenouiller.

Il est bon d’accueillir les gens à l’entrée, en leur distribuant la feuille des chants et en les invitant à s’avancer.

Les animateurs sont au service de la prière. Ils la préparent et en conduisent le déroulement pour permettre à chaque participant de se recueillir. Une fois la prière commencée, il n’y a plus d’annonce technique ou d’explication, pour ne pas interrompre le recueillement de chacun.

« Le désir d’une communion avec Dieu est déposé dans le cœur humain depuis des temps infinis. Le mystère de cette communion atteint le plus intime, le tréfonds même de l’être. »

Aux sources de la joie Lettre pour 2004

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article20368.html - 26 August 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France