2017 : Colombie et Panamá

Visite d’un frère

Après les accords de paix qui ont été signés l’année passée en Colombie entre le gouvernement et les rebelles des Farc et qui ont mis fin à un conflit armé qui a duré plus de 50 ans, le pays se trouve toujours actuellement dans un processus de paix. Le pape François a visité la Colombie, au début du mois de septembre, pour encourager les Colombiens à continuer sur le chemin de la réconciliation. Il s’est trouvé qu’un frère de la communauté a voyagé en Colombie en même temps que le pape, et aussi au Panamá.

En Colombie, le frère a commencé sa visite par une rencontre qui a eu lieu dans la chapelle de l’université nationale au centre de Bogotá. Après un moment de prière avec les chants de Taizé, les participants ont réfléchi sur les propositions 2017 de frère Alois ’Ensemble ouvrir des chemins d’espérance’. Ensuite, il a participé à une rencontre interreligieuse sur les apports des religions à la paix. Cette rencontre faisait partie de la 30e ’Semaine pour la paix’, mobilisation de la société civile colombienne pour mettre en valeur les engagements de nombreux acteurs pour la paix et la dignité dans le pays. Au programme, il y avait aussi des visites à des écoles, des universités et des paroisses à Bogotá et à Bucaramanga.

Pendant la visite du pape à Bogotá, le frère a participé à la messe qui a réuni plus d’un million de personnes dans un grand parc de la ville. Lors du rassemblement des jeunes avec le pape devant la cathédrale, il a témoigné de l’engagement de la communauté de Taizé pour la réconciliation entre les chrétiens et pour la paix dans la famille humaine.

Cette visite d’un frère en Colombie a permis de nombreuses rencontres avec des personnes engagées dans le travail pastoral de l’Église et dans la société colombienne. Dans les grandes villes, alors que des zones importantes offrent à leurs habitants un cadre de vie assez confortable, on entend aussi les récits d’hommes et de femmes qui ont quitté leurs villages à cause de grandes difficultés économiques. Et on peut y voir des populations qui, malgré les progrès du processus de paix, continuaient d’être opprimées dans leurs régions rurales.


Panama se prépare à accueillir les pèlerins des prochaines JMJ qui auront lieu en janvier 2019, dans les diocèses du pays et dans la capitale, placée à l’embouchure du canal du côté de l’océan Pacifique. Dans ce pays, le frère a participé à diverses rencontres, notamment en vue de préparer la participation de la communauté à ces JMJ.

Pour la première fois cet été, deux jeunes de Panama sont venus à Taizé comme volontaires pour trois mois. Le frère s’est rendu à Colón, ville située à l’embouchure du canal du côté de la mer des Caraïbes. Une prière avec des chants de Taizé a été pour beaucoup l’occasion de découvrir une manière de prier qui favorise le silence intérieur. À la fin de la prière, les deux jeunes ont témoigné de leur expérience de volontariat.

Printed from: https://www.taize.fr/fr_article22844.html - 16 June 2024
Copyright © 2024 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France