Frère Thomas (1939-2019)

Frère Thomas est décédé dans la nuit du 11 au 12 janvier 2019. Il aurait eu 80 ans début février.

Une longue maladie avait commencé à se manifester voici plus de trois ans. Depuis un an et demi, ses problèmes de santé s’aggravaient, avec notamment la perte de la mémoire. Cependant, à part un séjour à l’hôpital à la suite d’une chute, il est resté jusqu’au bout à la maison, à Taizé, il allait à la prière commune en chaise roulante, accompagné par des frères à tour de rôle.

Ian Williamson est né en 1939 et a grandi à Dunfermline, en Ecosse. Diplômé de l’université d’Edinburgh en 1960, il poursuivit ses études de théologie à New College, pour se préparer à être pasteur dans l’Eglise d’Ecosse. Pendant deux ans, il fut stagiaire à la paroisse Craigsbank à Corstorphine, dans la banlieue d’Edinburgh. Il fut ensuite deux ans pasteur assistant dans une partoisse de Dundee. C’est là que, pensant déjà rejoindre la communauté de Taizé, il fut avec l’accord de frère Roger ordonné pasteur. Il avait été précédemment, depuis 1963, membre non résident de la communauté de Iona [https://iona.org.uk].

Il entra dans la communauté de Taizé en 1965, prenant le nom de Thomas, et s’y engagea pour toute la vie à Pâques 1969. Chargé d’abord de l’accueil des jeunes faisant une semaine de silence, il fit ensuite partie du groupe des frères responsables de la préparation du concile des jeunes.

Puis, la communauté augmentant en nombre, frère Roger lui demanda dès 1973 de collaborer avec lui pour l’organisation de la vie et du travail des frères, ainsi que pour maintenir le lien avec les frères vivant en petites fraternités en divers lieux du monde. Il accompagnait aussi certains des jeunes volontaires, notamment asiatiques, collaborant à l’accueil sur la colline. Avec l’arrivée d’internet, c’est lui qui, au début, fut responsable du contenu du site et de la rédaction des Nouvelles de Taizé, avant de remettre cette tâche à des frères plus jeunes.

Après la mort de frère Roger, frère Alois continua à compter sur sa collaboration, qu’il assuma dans la mesure de ses forces s’amenuisant.


Prière de frère Alois

Dieu de tous les humains, nous te confions notre frère Thomas, tu l’accueilles maintenant dans la vie en plénitude. Nous te remercions pour sa présence au milieu de nous. Avec nous, ses frères, il a combattu le beau combat de la foi, il a achevé sa course, et tu lui donnes aujourd’hui d’entrer dans la vie éternelle.

Il s’était préparé à exercer le ministère pastoral dans son Église d’Écosse et tu l’as appelé à quitter son pays pour rejoindre notre communauté. Comme frère, il a accompagné et soutenu tous ceux qui lui étaient confiés, tant de jeunes ou de moins jeunes.

Être fils unique et avoir perdu sa mère déjà comme enfant avait façonné en lui un tempérament solitaire. Et cependant tu as déposé dans son cœur les dons nécessaires pour contribuer comme il l’a fait à la construction de notre vie commune. Avec fidélité et désintéressement il a apporté à frère Roger l’appui et la collaboration qu’il lui demandait pour aider les frères à cheminer dans l’unité.

Par l’Esprit Saint consolateur, tu as continué à être présent à ses côtés pour qu’il puisse assumer plusieurs années de maladie et accepter la dépendance qui en découlait.

Dieu de tout amour, nous te louons pour la vie de notre frère Thomas, avec lui nous voudrions nous aussi combattre jusqu’au bout le beau combat de la foi.

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article25438.html - 14 August 2020
Copyright © 2020 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France