Protection des personnes à Taizé

Les pratiques à suivre

Cet article explique les pratiques de protection des personnes concernant les participants aux rencontres, mineurs ou majeurs.

1. Responsabilités diverses à l’égard des mineurs de plus de 15 ans

- La participation d’un/e jeune mineur/e aux rencontres de Taizé nécessite l’accord de ses représentants légaux [1]. Ceux-ci doivent désigner pour elle / pour lui un/e responsable majeur/e. Ils doivent par ailleurs pouvoir être joints à tout moment pour toute question médicale ou disciplinaire le/la concernant.
- Les responsables de groupe [2] s’assurent que chaque mineur/e de son groupe ait avec lui / elle un document signé par les responsables légaux qui autorise une personne majeure du groupe à prendre les décisions qui s’imposeraient dans l’urgence, tout en informant immédiatement les responsables légaux. Chaque responsable de groupe doit être particulièrement vigilant/e à la sécurité de ces personnes mineures. Il/elle s’assure notamment que les membres de son groupe ne quittent pas le site de Taizé et participent entièrement au programme proposé.
- Si les représentants légaux ne sont pas présents à Taizé, le/la mineur/e est sous la responsabilité d’une personne majeure choisie par eux, qui peut être le/la responsable de groupe ou quelqu’un d’autre. Cette personne communique aux représentants légaux, en lien direct avec le/la responsable de groupe, toute difficulté rencontrée par le/la mineur/e.
- Pendant les temps de partage en petits groupes, certaines personnes (de préférence entre 20 et 29 ans, ou plus si cela est impossible) sont désignées comme “personnes de contact” pour aider à animer les groupes en lien avec l’animateur de l’introduction biblique. Les responsables de groupe restent tenus de s’assurer que leurs jeunes participent à ces activités et continuent à exercer leur responsabilité pour tout ce qui concerne leur protection. Ils préparent également les personnes de contact à leur rôle, et s’assurent qu’elles sont à même de travailler en toute sécurité avec des mineur/es.

1.1 Quelques règles de bases pour l’accompagnement des mineurs de plus de 15 ans à Taizé

Respect

- Toujours respecter l’intégrité du/de la jeune, à tous égards.
- Le harcèlement peut aussi prendre la forme de jeux ou d’activités inappropriés, menant à la moquerie ou à l’humiliation, même si ce n’est pas l’intention de départ.
- Veiller à ce que le/la jeune se sente aussi accueilli/e avec les fragilités qu’il/elle porte.
- Ne pas inciter un/e jeune à confier, pendant le temps de partage, des secrets, ou quoique ce soit qui le/la rende mal à l’aise.
- Adopter un langage et une attitude appropriés – par exemple, ne pas fumer pendant le temps de partage.
- L’utilisation inappropriée d’internet et notamment des réseaux sociaux est à proscrire en toute circonstance.
- Le “sexting” [3] est considéré comme harcèlement sexuel par la loi française.
- Ne pas demander de données personnelles (contact, profil de réseaux sociaux) à de jeunes mineur/es en dehors du groupe voyageant avec vous

Vigilance

- Ne pas quitter le site de Taizé à moins d’y avoir été explicitement invité par la personne qui anime l’introduction biblique.
- Ne jamais s’isoler avec un/une jeune seul/e hors du champ de vision du reste du groupe.
- Si vous avez besoin d’écouter en particulier un/une jeune, faites-le en restant visible d’autres personnes.
- Toute consommation d’alcool ou de drogue doit impérativement être signalée.

2. Responsabilités diverses à l’égard des majeurs, en particulier des personnes vulnérables

- Les responsables de groupe s’assurent que chaque personne majeure vulnérable soit convenablement préparée et accompagnée. Le/la responsable de groupe doit tout particulièrement veiller à la sécurité de ces personnes vulnérables.
- Si la participation à toutes les activités du programme pose une difficulté pour ces personnes ou s’il y a des besoins spécifiques de logement, le groupe doit le mentionner dans l’inscription. Si une personne devient vulnérable pendant le séjour, le/la responsable de groupe doit immédiatement le signaler au frère qui travaille à Casa.
- Une personne adulte vulnérable sous protection légale lors de l’inscription aux rencontres doit préciser exactement la mesure dont elle fait l’objet avec les coordonnées du mandataire chargé de l’assister. Ce dernier devra préciser dans un document confidentiel, envoyé à l’adresse protection taize.fr, ce qui est possible pour cette personne et les précautions particulières à prendre. Si cette personne fait partie d’un groupe, le responsable veillera sur elle pendant le séjour à Taizé.
- Les responsables de groupe devraient encourager certains jeunes de leur groupe entre 18 et 29 ans à se proposer comme “personnes de contact”, pour aider à animer les petits groupes en lien avec l’animateur de l’introduction biblique. Les responsables de groupe restent tenus de s’assurer que leurs jeunes participent à ces activités et continuent à exercer leur responsabilité pour tout ce qui concerne leur protection. Ils préparent également les personnes de contact à leur rôle et s’assurent qu’elles sont à même de travailler en toute sécurité avec des mineur(e)s.

2.1 Quelques règles de base pour l’accompagnement des personnes majeures, en particulier des personnes vulnérables

Respect

- Toujours respecter l’intégrité de la personne, à tous égards.
- Le harcèlement peut aussi prendre la forme de jeux ou d’activités inappropriés, menant à la moquerie ou à l’humiliation, même si ce n’est pas l’intention de départ.
- Veiller à ce que la personne se sente aussi accueillie avec les fragilités qu’elle porte.
- Ne pas inciter une personne à confier, pendant le temps de partage, des secrets, ou quoique ce soit qui la rende mal à l’aise.
- Adopter un langage et une attitude appropriés – par exemple, ne pas fumer pendant le temps de partage.
- L’utilisation inappropriée d’internet et notamment des réseaux sociaux est à proscrire en toute circonstance.
- Le “sexting” est considéré comme harcèlement sexuel par la loi française.
- Ne jamais insister pour obtenir les données personnelles de quelqu’un (contact, profil de réseaux sociaux).

Vigilance

- Toujours prévenir un frère si vous souhaitez quitter le site de Taizé.
- Toute consommation de drogue ou consommation d’alcool excessive doit impérativement être signalée.

[1Le représentant légal peut être l’un des parents (s’il est seul titulaire de l’autorité parentale), ou les deux (si l’autorité parentale est conjointe), ou une personne nommée comme responsable légal par les autorités judiciaires.

[2Un/e responsable de groupe est une personne majeure qui organise la venue d’un groupe de jeunes à Taizé et qui en est responsable pendant toute la durée de leur séjour

[3le “sexting” est le fait d’envoyer, de recevoir, ou de transférer des messages, des images, ou des photographies à caractère sexuel explicite.

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article27894.html - 28 September 2020
Copyright © 2020 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France