La rencontre

28 avril - 1er mai 2022

Rencontre œcuménique de jeunes à Homs en Syrie

A Noël 2015, frère Alois, prieur de la communauté de Taizé, est allé en Syrie à Lattaquié et à Homs. Il a gardé de cette visite un souvenir très fort de l’hospitalité qu’il avait reçue, à un moment où les destructions dans la ville de Homs étaient terribles à voir. En mars 2019, lors de la Rencontre Œcuménique Internationale des jeunes au Liban, organisée par Taizé en lien avec le Conseil des Églises du Moyen-Orient et les diverses Églises présentes à Beyrouth, une soixantaine de jeunes de Syrie avaient pu se joindre aux 1800 autres jeunes venus de divers pays du monde pour participer à cette rencontre.

Plus tard, à l’occasion de la visite d’un frère de Taizé en Syrie en février 2020, la petite communauté des pères Jésuites de Homs a lancé l’idée d’organiser en lien avec Taizé une rencontre œcuménique pour les jeunes en Syrie pour l’année 2021. Cette rencontre aurait lieu à Homs, préparée ensemble avec les autres Églises présentes dans cette ville, et accueillerait des jeunes chrétiens des diverses régions de Syrie, et de diverses dénominations chrétiennes. En raison du contexte politique et économique du pays, il semblait préférable que pour le moment seuls des jeunes Syriens y participent. Pour eux, ce serait la possibilité de vivre un signe d’espérance possible dans le contexte général d’une vie quotidienne qui est et restera probablement encore pour longtemps très difficile. Puis il y a eu la pandémie du Covid 19 qui a touché la Syrie comme tant d’autres pays du monde, et la rencontre attendue a dû être reportée à ces jours de fin avril 2022, période propice à un tel rassemblement.

Après des mois de préparation avec les jeunes des diverses communautés chrétiennes et les responsables des différentes Églises présentes à Homs, en communion étroite avec la communauté de Taizé, et grâce à l’énorme travail de contacts et de coordination sur place par les pères Jésuites et au soutien matériel généreux de l’Œuvre d’Orient sans lequel cette rencontre de jeunes n’aurait pas pu avoir lieu, enfin le 28 avril 2022, le rêve a pu devenir réalité : environ 750 jeunes de diverses régions de la Syrie et appartenant à diverses Églises présentes en Syrie ont afflué vers Homs, par une très belle journée ensoleillée. C’est un évènement tout à fait exceptionnel pour les jeunes chrétiens de ce pays encore terriblement marqué par la guerre civile qui a ravagé tout le pays ces dernières années, guerre qui a entraîné un exode massif de la population. Économiquement, le pays est à bout de souffle, ayant répercuté plus durement encore l’effondrement de la vie économique et sociale de son pays voisin, le Liban.

Tous les jeunes – garçons et filles, âgés entre 18 et 25 ans – ont été accueillis dès leur arrivée le jeudi 28 avril dans des familles de la ville de Homs. Dans cette ville, ce sont 10 paroisses qui ont pris en charge les animations du matin, avec la participation des diverses Églises présentes à Homs : les Églises grecque orthodoxe, grecque catholique, syrienne orthodoxe, syrienne catholique, presbytérienne, maronite et latine. Chaque matinée a commencé par un temps de prière animé par des membres de la communauté chrétienne accueillante, selon sa tradition liturgique propre. Puis venait un temps de partage biblique en petits groupes entre les jeunes présents. Vendredi et samedi après-midi, une cinquantaine d’ateliers ont permis aux 750 jeunes présents de se rencontrer joyeusement à travers des activités pratiques créatives, telles le dessin, le théâtre, la sculpture, le chant, la musique, la danse, la photographie, etc. Deux fois par jour, le midi et le soir, une belle prière commune a rassemblé tous ces jeunes sous une série de toiles de tentes montées à proximité de l’église des Jésuites à Homs. Chants arabes traditionnels et chants de Taizé en arabe ont alterné au cours de ces prières. Le thème principal de cette rencontre à Homs était : « Comment vivre l’aujourd’hui de Dieu, dans le concret de nos existences de jeunes Syriens d’aujourd’hui, là où nous sommes et où nous vivons ».

La crise de toute la jeunesse en Syrie est profonde. Comment ne pas se laisser paralyser par les difficultés de la vie  ? Où trouver le courage de l’espérance pour vivre pleinement le moment présent  ? Dans presque tous les échanges que les frères de Taizé ont eus ces derniers mois avec les jeunes de Homs et avec les personnes engagées dans la pastorale auprès de ces jeunes, est revenu sans cesse cet appel : priez pour nous, priez pour que cette rencontre se passe bien, qu’elle soit source de joie et d’espérance pour tous les jeunes qui viendront, qu’elle nous aide à vivre notre aujourd’hui en Syrie dans la confiance de la foi, dans l’assurance que nous ne sommes pas seuls, que vous priez avec nous.

Maintenant que cette rencontre œcuménique de jeunes à Homs s’est achevée, et qu’elle a été merveilleusement belle au-delà de toute espérance, c’est ce même appel qui reste encore lancé à chacun d’entre nous, où que nous vivions, en particulier dans les lieux du monde où la dignité de l’être humain est bafouée, et où les conflits et la guerre continuent d’apporter leur lot d’immenses souffrances : que la lumière du Christ ressuscité vienne ouvrir des chemins de paix dans nos cœurs, qu’elle enflamme notre espérance, et qu’elle nous donne d’accueillir chaque matin le jour qui vient comme un jour unique, irremplaçable, l’aujourd’hui de Dieu.


Accueil des arrivants à Homs le jeudi après-midi

Première prière commune jeudi soir

Décoration du lieu de prière

Prière autour de la croix

Jeunes participants le dernier jour


Les photos sont de J. Alkhoueiry, du Liban (pour Taizé).

Printed from: https://www.taize.fr/fr_article33715.html - 21 April 2024
Copyright © 2024 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France