Nouvelles récentes

21 mai | Frère Matthew en Ukraine pour une visite de solidarité

Ce voyage lui a permis, ensemble avec deux frères, de prier avec des jeunes à Lviv, Ternopil et Kyiv, et aussi de rencontrer de nombreux témoins des souffrances et du courage du peuple ukrainien. Frère Matthew a aussi rencontré plusieurs responsables des deux Eglises orthodoxes et l’ensemble des évêques de l’Eglise gréco-catholique réunis en synode dans le sanctuaire de Zarvanitsya.

Dans la ville de Zhitomyr, il a aussi rencontré la communauté éducative d’une école catholique de la ville, puis il s’est rendu en pèlerinage mémoriel dans les villes d’Irpin et Bucha où les traces de l’occupation par les forces armées russes, au printemps 2022, sont encore visibles.

Lors du dernier soir de son séjour en Ukraine, lors d’une prière dans l’église catholique latine de Kyiv, frère Matthew a dit aux jeunes réunis : “Nous repartons en France, mais ne vous oublions pas. Nous allons transmettre le témoignage de courage que votre peuple donne aux jeunes que nous allons rencontrer à Taizé. C’est le temps de la Résurrection : parfois il est difficile de croire en la Résurrection, mais elle nous apprend pourtant que la souffrance n’aura pas le dernier mot.”


La communauté remercie les personnes qui ont rendu possible ce voyage en Ukraine, en particulier les différentes Églises ukrainiennes, la Commission patriarcale pour la jeunesse de l’Eglise gréco-catholique, l’université catholique ukrainienne et la nonciature apostolique, ainsi que toutes les personnes qui ont accueilli les frères au cours de ce voyage. Un frère poursuit ces visites dans plusieurs villes pour dix jours.

Contacts

- Questions média en général media taize.fr
- Demandes spécifiques et photos sur le séjour des frères en Ukraine ukraine taize.fr.

31 mars | Pâques à Taizé

Depuis le brasier, des femmes du village et les sœurs des différentes communautés présentes à Taizé ont pris le feu de Pâques et ont conduit la procession vers l’église de la Réconciliation. À 8 heures, elles ont frappé trois fois à la porte de l’église et la lumière de la Résurrection est entrée au chant de “Mshiha qam” (“Le Messie est vivant”), annonçant en chuchotant “Il est vivant”.

Et tandis que le cierge pascal était allumé, on chantait “Lumen Christi” (“Lumière du Christ”), à laquelle tous répondaient “Deo gratias” (“Grâces à Dieu”) et la lumière se répandait dans toute l’église. Et non seulement la lumière, mais aussi cette joie qui monte dans nos cœurs lorsque nous chantons la Résurrection.

A la fin de la célébration, en 20 langues différentes, nos lèvres et nos cœurs ont proclamé :

- Le Christ est ressuscité !
- Il est vraiment ressuscité !


Prière de frère Matthew

Christ Ressuscité, comme Jean, Pierre et Marie de Magdala le matin de ta Résurrection, nous te cherchons partout, mais tu nous devances toujours. Même si nous ne percevons rien de ta présence, donne-nous aussi de croire au signe du tombeau vide. Vienne le jour où nous comprendrons que tu étais là et que tu nous envoies porter la bonne nouvelle de ton amour à toute la création.

Quelques photos

 [1]


Pour revoir la célébration

24 mars | Echos de la Semaine Sainte à Taizé

Dimanche des Rameaux

Pour le dimanche des Rameaux, les frères et les jeunes présents à Taizé se sont rassemblés à 9h15 à la source Saint-Étienne. La bénédiction des branches d’olivier a été faite par l’évêque luthérien Fredrik Modéus, de Växjö en Suède, et par sr Delia, de la communauté des diaconesses protestantes de Riehen en Suisse. Voici les prières que les deux ont écrites pour cette occasion.

- De l’évêque Fredrik :

Christ, tu marches sur le chemin de l’amour pour nous et devant nous. Quand nous hésitons, tu attends patiemment. Aujourd’hui, nous nous trouvons au seuil du mystère. Laisse-nous te suivre dans la confiance, l’amour et l’obéissance, et nous élever vers la vie éternelle. Amen.

- De Sr Delia :

Jésus le Christ, tu es entré à Jérusalem – doux et humble de cœur. Tu es venu – non pas pour être servi mais pour servir et donner ta vie pour nous. Et en te donnant, tu nous accueilles. Dans notre joie, dans nos chants, tu perçois notre désir qui aspire vers toi. En toi nous mettons notre confiance. En cette semaine sainte, donne-nous d’accueillir ton amour. Amen.

Rappelant l’entrée de Jésus à Jérusalem, tous se sont ensuite rendu à l’église de la Réconciliation, rameaux en main.


Jeudi Saint

700 personnes supplémentaires se sont jointes à nous pour le week-end de Pâques, dont plus de 200 en provenance d’Italie. À midi, le frère Matthew a prié les mots suivants :

Ne sachant plus comment manifester son amour, Dieu t’a envoyé, Christ Jésus, habiter parmi nous. Et même si nous sommes tentés de nous séparer de toi, tu nous montres le chemin d’un plus grand amour, au point que nos cœurs te chantent et jubilent : tu seras avec nous pour toujours.

Au cours de la prière du soir, après avoir lu un passage de Jean 13, les frères ont commémoré l’acte de Jésus de laver les pieds de ses amis, expression de cet amour plus grand qui va jusqu’à donner sa vie. Un cercle de 50 tabourets a été installé dans la première extension de l’église et tous ceux qui le souhaitaient ont pu venir s’asseoir et se faire laver les pieds.

[1] Photos : Jean-Pierre Nguyen

Ensuite, la célébration de l’Eucharistie a rappelé la dernière Cène de Jésus avec ses amis avant d’entrer dans sa Passion.


Vendredi Saint

Le jour du Vendredi Saint, les lectures des récits de la Passion du Christ ont continué à marquer les prières communes. A 15h, heure de la mort du Christ selon l’Évangile, une cloche a sonné pour inviter chacun au recueillement. Une jeune réagit à ce moment particulier :

- Marie, de l’Allemagne

Passer du temps à Taizé pendant la Semaine Sainte a été comme une brise fraîche dans mon cœur et a renforcé ma foi. Le moment le plus spécial a été le Vendredi Saint, quand la cloche a sonné et que tout le monde s’est arrêté et a fait silence. Des centaines, des milliers de personnes ont arrêté ce qu’elles faisaient pour Jésus ! Ce fut pour moi un grand sentiment de communauté et de foi.

Le vendredi soir, l’icône de la croix a été portée en procession au début de la prière par des frères, rejoints par des jeunes et des enfants. Elle nous a conduits dans la nuit de prière où de nombreuses personnes sont venues confier à Jésus sur la croix leurs fardeaux et ceux de la famille humaine.


Samedi Saint

L’église de la Réconciliation a été dépouillée de toutes ses décorations en ce jour du grand silence : les bougies, les icônes et les carreaux colorés du chœur ont été enlevés.


La litanie suivante a été priée pendant la prière de midi :

- Venez, contemplons notre Vie couchée dans le tombeau, pour donner la vie à ceux qui sont morts dans leur tombeau. Toi qui t’es donné pour nous, gloire à toi, Seigneur !

- En ce jour, un tombeau accueille celui qui tient toute la création dans la paume de ses mains, gloire à toi, Seigneur !

- Dors la vie et tremble, royaume des morts. Tu as donné une paix éternelle : ta résurrection d’entre les morts, gloire à toi, Seigneur !

- O tombeau, qui as reçu le Créateur comme un endormi, tu deviens un trésor de vie pour notre salut, gloire à toi, Seigneur !

- La Vie de tous a accepté d’être déposée dans le tombeau. Il la transfigure en source de renouveau, gloire à toi, Seigneur !

- Que toute la création se réjouisse, que tous les habitants de la terre se réjouissent, car la mort a été dépouillée de son masque effrayant, gloire à toi, Seigneur !

- Et Dieu a béni le septième jour, jour de repos où le Fils bien-aimé de Dieu s’est reposé de toutes ses œuvres, gloire à toi, Seigneur !

- En souffrant sa mort, le Sauveur a maintenu la paix de Dieu dans la chair, et par sa résurrection il nous a donné la vie éternelle, gloire à toi, Seigneur !


Au cours de la méditation du samedi de frère Matthew, Ivanka d’Ukraine a partagé les mots suivants lorsqu’on lui a demandé comment nous pouvions continuer à soutenir son peuple :

- Ivanka, de l’Ukraine :

La guerre est très épuisante et certaines personnes se sentent très déprimées, alors s’il vous plaît, restez pour nous, Ukrainiens, un signe visible d’espérance. Restez avec nous fidèlement jusqu’à la fin. Priez et parlez non seulement de la paix, mais n’oubliez pas non plus la justice. Proclamez la vérité sur les crimes, et n’ayez pas peur d’appeler le mal par son nom.

Et Ülle, diacre d’Estonie, a invité les jeunes à participer à la rencontre européenne de Tallinn [https://www.taize.fr/fr_rubrique3862.html] à la fin de l’année :

- Ülle, de l’Estonie :

Nous serons heureux de vous accueillir en Estonie. C’est un petit pays avec un grand cœur. Venez nous aider à témoigner de Jésus à nos jeunes. Venez prier pour la paix. Venez construire une Europe ouverte, sûre et fraternelle pour aujourd’hui.

18 mars | Frère Matthew reçu en audience privée par le pape François

Lors de leur échange, frère Matthew a remercié le pape François pour son ministère d’évêque de Rome et a partagé la profonde reconnaissance de tant de chrétiens de différentes Églises pour le rassemblement du peuple de Dieu “Together” le 30 septembre dernier, en particulier pour la bénédiction finale donnée par le pape ensemble avec une vingtaine de responsables d’Églises.

Les rencontres européennes de Ljubljana, fin décembre 2023, et celle en cours de préparation à Tallinn en Estonie, fin décembre 2024, ont aussi été évoquées, ainsi que l’invitation lancée par frère Matthew à devenir “pèlerins de paix” en cette période de grandes souffrances en tant de lieux du monde.

 [2]


Quelques nouvelles en bref

□ Avant d’arriver à Rome, frère Matthew a participé à Assise, avec deux autres frères de la communauté, à un colloque œcuménique [https://www.oikoumene.org/events/seminar-the-feast-of-creation-and-the-mystery-of-creation-ecumenism-theology-liturgy-and-signs-of-the-times-in-dialogue] sur le thème “Fête de la Création, mystère de la Création” au cours duquel il est intervenu lors du premier panel intitulé “Le Kairos œcuménique - terreau fertile pour la Fête de la Création”.

□ Mercredi dernier, frère Matthew et la communauté ont accueilli à Taizé pour la journée les évêques de l’Église évangélique luthérienne de Finlande, qui étaient à Genève pour un voyage d’études œcuméniques.

□ Dans le cadre de la démarche “pèlerins de paix”, des jeunes, des sœurs de Saint André et des frères de Taizé ont entrepris jeudi 7 mars une marche de 34 km depuis Taizé, pour marquer symboliquement la distance qui sépare les villes de Gaza et de Rafah, avec quatre stations pour prier pour celles et ceux qui souffrent dans divers lieux du monde.


Informations pour les médias

  • · Lors de son séjour à Rome, frère Matthew verra quelques journalistes pour un petit-déjeuner informel. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez écrire dès que possible à l’adresse secretariat taize.fr.
  • · Si vous souhaitez recevoir les communiqués envoyés quatre fois par an aux journalistes et médias, merci de vous inscrire en écrivant à media taize.fr.

15 mars | Visite des évêques luthériens de Finlande à Taizé

Les évêques étaient à Genève pour un voyage d’études œcuméniques. Ils ont assisté à la prière de midi et ont partagé le déjeuner avec la communauté. L’après-midi, ils ont réfléchi avec des frères sur les thèmes de l’unité de l’Église, de l’écoute et du dialogue, ainsi que sur la prochaine rencontre européenne à Tallinn [https://www.taize.fr/fr_rubrique3862.html] - cette ville est située à 82 km d’Helsinki, à deux heures de ferry.

Printed from: https://www.taize.fr/fr_article35794.html - 23 May 2024
Copyright © 2024 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France