L’aventure céramique

La poterie et son cadre

Les deux ateliers de poterie à Taizé sont entièrement intégrés dans la vie d’une Communauté œcuménique d’environ 100 frères d’une trentaine de nationalités. Le travail est à situer dans ce cadre qui explique certains choix pratiques. Ainsi, avant même d’être des artistes, créateurs ou simples artisans, nous sommes des frères vivant un engagement spirituel et solidaire, aujourd’hui surtout ici à Taizé avec des milliers de jeunes venant de partout.

JPEG - 25.1 ko

L’aventure céramique commença en hiver 1949 : Frère Daniel ayant rencontré à Cluny le potier Alex Kostanda, un atelier est créé à Taizé, centré sur le tournage manuel et l’élaboration des émaux (en particulier à base de cendres de végétaux).

Avec l’accroissement de la communauté, un deuxième atelier voit le jour, les frères ayant à assumer uniquement par leur travail les exigences financières de leur existence, conscients de surcroît de la valeur du travail manuel. Il faut savoir que la plupart de ces frères ont une autre activité dans le cadre du ministère de la Communauté. Une production est donc mise en place par des procédés simples, partiellement automatisés (calibrage – coulage – pressage) et donnant des objets usuels accessibles à tous.

Deux procédés artisanaux du premier atelier ont été conservés : la préparation des pâtes à partir d’argiles brutes de carrières et la création d’émaux qui constituent l’originalité de l’atelier.

Petite introduction

JPEG - 25.7 ko

L’argile des pots produits à l’atelier se vitrifie à 1280°C. On obtient ainsi ce qu’on appelle du « grès ». Les objets reçoivent une première cuisson à 950°C avant d’être émaillés. Nos fours fonctionnent au gaz naturel (méthane).

Certains objets (veilleuses) sont réalisés à partir d’une pâte de porcelaine dans un atelier de coulage.

Les émaux de grès sont des silicates obtenus à 1280°C par la fusion de divers minéraux extraits du sous-sol : feldspath, kaolin, craie, silice, talc. Ils peuvent être colorés par des pigments tels que les oxydes du fer pour les ivoires, les verts, noirs et bruns, du cobalt et du cuivre pour les bleus et les violacés, du titane pour les jaunes-oranges. Ces émaux peuvent inclure également des cendres de végétaux, lesquelles représentent les minéraux puisés dans le sol par les plantes. Une cendre peut être reconstituée par les minéraux habituels, comme c’est le cas pour plusieurs de nos émaux.

JPEG - 18.7 ko

Pour certaines pièces biscuitées nous collaborons avec d’autres ateliers de la région, exprimant ainsi une solidarité avec certains potiers : Nous n’arrivons plus à suivre tout seuls la demande…

Présentation de nos principaux émaux

Gousseau (jaune) : reconstitution d’un émail obtenu à partir d’une cendre de divers bois de la forêt voisine dite de Gousseau.

Omnia (vert mat) : émail obtenu par mélange des autres émaux.

Bleu : émail à base de cendres des Bois de la Bresse reconstitués, enrichi d’oxyde de Cobalt.

JPEG - 24.9 ko

Shinô (orange-marron) : émail japonais du XVIe siècle, riche en alumine, découvert par M. Shinô Munenobu, fondateur de l’école de la cérémonie du thé.

Okoumé (gris bleuté mat) : reconstitution d’un émail à base de cendres de chutes d’un bois exotique utilisé dans une menuiserie locale.

Temmoku (noir avec taches rougeâtres) : nom japonais désignant un émail ferrugineux classique originaire de la Chine voici plus de 1000 ans.

Bois de Bresse (blanc brillant) : reconstitution d’une cendre de tailles de haies provenant de la plaine de la Bresse, proche de Taizé.

Noisette (brun clair semi-mat) : reconstitution d’une cendre de coquilles de noisettes, de provenance espagnole.

Rouge de Fer (brun-rouille) : émail ferrugineux contenant du phosphore.

Jaune : émail riche en Alumine, enrichi d’Oxyde de Titane

JPEG - 23.2 ko

Quelques informations pratiques

Tous les objets supportent le lave-vaisselle et le micro-onde. Il n’est pas indiqué de les mettre dans un four trop chaud (plus de 200°)

Certains ouvrages comme « Pratique des émaux de grès – Minéraux et cendres végétales » et « Pierres habitées » constituent une initiation technique à la science des émaux. Ils sont disponibles à la salle d’exposition, de même que la production des ateliers.


Pratique des émaux de grès – Minéraux et cendres végétales
fr. Daniel
Comment réaliser des émaux de grès les plus classiques et comprendre les phénomènes qui président à leur formation. Un ensemble de soixante cartes de fusion guidera le potier dans l’univers des émaux. Que sont les cendres, comment les récolter, les identifier, les amener à l’état d’émaux qui valoriseront les caractéristiques de chaque espèce végétale.
La Revue de la Céramique et du Verre
2015 - 256 pages - 16,5 x 24 cm
ISBN : 9782908988888

En raison des risques de casse, les Ateliers ont renoncé à faire des envois de poterie.

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article5027.html - 8 December 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France