Parcours spécial de la semaine de réflexion

Biodiversité – l’autre crise écologique

Du 21 au 28 août 2022, dans le cadre de la semaine de réflexion pour les 18 à 35 ans, un parcours spécial sera proposé aux jeunes qui souhaitent approfondir le thème de la sauvegarde de la biodiversité. C’est la troisième fois qu’un tel parcours sera proposé, après les migrations et la crise climatique. Dans le cadre de cette semaine de réflexion, seront par ailleurs proposés un grand nombre d’ateliers sur des thématiques très diverses, comme chaque année.

Quel sera le format de ce parcours spécial ?

Ce thème sera abordé sous diverses perspectives - scientifique, spirituelle, philosophique, politique, avec la participation d’experts dans tous ces différents domaines. Chaque matin, il y aura une réflexion biblique et d’autres activités spirituelles. L’après-midi, le thème sera approfondi avec un large éventail de table-rondes, de conférences et d’ateliers interactifs. À différents moments de la semaine, il y aura des groupes de partage pour approfondir la réflexion.

Pourquoi avoir retenu ce thème ?

Avez-vous déjà entendu parler du grand pingouin ? Ou du tigre de Tasmanie ? Ou encore du dauphin blanc de Baiji ou du dodo ? Ces animaux viennent de différentes régions du monde et vous n’en avez probablement jamais entendu parler, mais ils partagent à jamais une seule et même réalité : ils se sont éteints.

Au cours des cinquante dernières années, la population animale mondiale a diminué de près de 70%, 900 espèces ont disparu au cours des 100 dernières années et, à ce jour, plus de 35 000 espèces sont menacées d’extinction. Ces chiffres sont vraiment dévastateurs. La perte de biodiversité sur notre planète ne menace pas seulement des espèces spécifiques, elle nous affecte tous, dans tous les pays et régions du monde.

En effet, la biodiversité est essentielle aux processus qui soutiennent toute vie sur terre, y compris les humains. Sans un large éventail d’animaux, de plantes et de micro-organismes, nous ne pouvons pas avoir les écosystèmes sains sur lesquels nous comptons pour nous fournir l’air que nous respirons, la nourriture que nous mangeons et cette terre que les croyants appellent la Création de Dieu.

Qui seront les intervenants ?

Bien que la liste soit encore en cours d’évolution, voici quelques noms des intervenants ayant confirmé leur présence à ce stade :

  • • Katrin Böhning-Gaese, biologiste, directrice du Senckenberg Biodiversität und Klima Forschungszentrum (Allemagne)
  • • Philippe Lamberts, eurodéputé (Belgique)
  • • Dominique Bourg, philosophe (Suisse)
  • • Andreas Streit, fonctionnaire des Nations Unies, Secrétariat de l’Accord sur la conservation des populations de chauves-souris en Europe (Allemagne)
  • • Adélaïde Charlier, activiste climatique (Belgique)
  • • Giacomo Zattini, Fridays for Future (Italie)
  • • Robert Beyer, chercheur au Département de zoologie de l’Université de Cambridge (Allemagne/Angleterre)
  • • Caroline Ingrand-Hoffet, pasteure protestante (France)
  • • Kirrilee Reid, prêtre anglicane (Royaume-Uni)
  • • Johannes Herrmann, ornithologiste (France)
  • • Ewa Smuk-Stratenwerth, directrice de Ecological Folk High School & Association Ziarno (Pologne)
  • • Laura Morosini et Anne Doutriaux mouvement Laudato Si (France)
  • • Lisa Hils da Silva, psychologiste (Allemagne)
  • • Jeanne Barreyre, entreprise EcoAct (France)
  • • Magda Kadziak, mouvement Laudato Si (Pologne)

Comment s’inscrire ?

En raison du grand nombre de participants, les inscriptions pour le parcours spécial sont closes. Il reste bien sûr possible de participer aux ateliers ouverts à tous en s’inscrivant pour la semaine à Taizé à partir de la page "Contact et inscription".

Printed from: https://www.taize.fr/fr_article34276.html - 29 November 2022
Copyright © 2022 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France