TAIZÉ

Participer à la caisse de solidarité ou soutenir l’accueil à Taizé

 

Grâce à une caisse de solidarité, l’Opération Espérance, la communauté apporte un soutien à des personnes en difficulté sur les différents continents, entre autres à des enfants démunis ou malades. Pour connaître des exemples de projets soutenus par l’Opération Espérance, vous pouvez consulter les différents articles de cette rubrique. En outre, en dehors de la période actuelle marquée par la pandémie, ce fonds de solidarité aide aussi des jeunes des continents du sud à participer aux rencontres internationales de Taizé. Leurs moyens étant limités, il s’agit d’assumer les frais de leur séjour à Taizé ou dans les différents lieux des rencontres, et leurs frais de voyage. Il est possible à ceux qui le souhaitent de participer à cette entraide. Pour envoyer un don à l’Opération Espérance, vous pouvez trouver les détails ici.

L’accueil à Taizé est indépendant de la communauté des frères et aussi de l’Opération Espérance : c’est une association française Loi 1901 qui gère les rencontres. Cette association récolte les contributions financières des participants aux rencontres pour faire face aux différentes dépenses. Ces dépenses incluent les achats de nourriture pour les participants, les frais d’électricité, de gaz et d’eau, l’entretien des espaces et des bâtiments, les impôts, ainsi que les salaires de quelques personnes vivant aux alentours et employées par l’accueil. En 2020, les contributions des participants aux rencontres n’ont pas suffi à couvrir tous les frais, car il y a des frais fixes importants qui restent à charge de l’Association de l’Accueil même quand il n’y a que très peu de participants aux rencontres. Il est possible à celles et ceux qui le souhaitent de participer aux frais de l’accueil à Taizé. Pour envoyer une contribution à l’Accueil à Taizé, vous pouvez trouver les détails ici.

Les frères de la communauté de Taizé vivent de leur seul travail. Ils n’acceptent aucun don. Ils n’acceptent pas non plus pour eux-mêmes leurs héritages personnels, mais la communauté en fait don aux plus pauvres. Dans le passé, il est arrivé que la communauté soutienne financièrement l’accueil, mais c’est difficile de le faire dans le contexte actuel.

Dernière mise à jour : 10 janvier 2021