TAIZÉ

Textes bibliques commentés

 
Ces courtes méditations bibliques sont proposées pour soutenir une recherche de Dieu au cœur de la vie quotidienne. Il s’agit de prendre un moment pour lire en silence le texte biblique suggéré, accompagné du bref commentaire et des questions. On peut se réunir ensuite en petits groupes de trois à dix personnes chez l’un ou l’autre des participants pour un bref partage de ce que chacun a découvert, avec éventuellement un temps de prière.

JPEG - 31.8 ko

2004

juillet

Isaïe 40.1-11

Dans une période sombre de l’histoire de son peuple, par son prophète Isaïe Dieu se fait présent. Le message du Livre de Consolation (Isaïe chapitres 40 – 55) est clair : alors que le peuple connaît l’exil et le sentiment d’abandon, Dieu écoute et répond à sa prière en envoyant un prophète annoncer que la fin du malheur est proche.

L’annonce commence par le mot : « Consolez », non pas seulement une fois mais deux. Dieu n’est pas contre son peuple, comme la souffrance pourrait le faire croire. Au contraire, nous sommes son peuple (40.1) et Dieu ne veut pas la détresse humaine. Il n’utilise pas la souffrance pour gagner son peuple, mais il veut lui ouvrir un chemin de vie en lui donnant un avenir.

Pour que ce message s’enracine dans nos vies, il faut « parler au cœur » (40.2), qui n’est pas seulement le lieu des « sentiments » mais aussi la capacité intellectuelle et la volonté. C’est le cœur de l’homme qui est atteint par les blessures de la vie. Facilement les blessures conduisent l’homme à s’enfermer en lui-même. Mais, dans les blessures Dieu peut faire surgir quelque chose d’inattendu, à condition que nous maintenions notre cœur ouvert pour accueillir une parole venant de lui : « La parole de Dieu subsistera toujours » (40.8)

La parole de Dieu vient transformer notre vie. Elle nous donne la force intérieure pour reprendre élan. « Préparez à travers le désert le chemin du Seigneur » (40. 3) Comme le peuple de Dieu qui a dû se laisser conduire par Dieu à travers le désert pour entrer dans la Terre promise et qui a vécu une nouvelle libération en retournant de l’exil de Babylone pour reconstruire un avenir, nous devons constamment refaire le passage qui va du découragement à l’espérance. Ce passage est possible parce que nous savons que le Seigneur est comme un berger qui marche devant nous. (40.11 et Psaume 23)

Dans ma vie, quand ai-je senti une « consolation » venant de Dieu ?

Qui sont les personnes autour de moi qui ont besoin d’une parole de consolation ?

Comment pourrais-je « préparer le chemin du Seigneur » ? Qu’est-ce qui m’aide à constamment refaire le passage qui va du découragement à l’espérance ? Quelle parole est un soutien ?



Autres méditations bibliques :

Dernière mise à jour : 1er mai 2022