TAIZÉ

Nouvelles récentes

Une journée orthodoxe à Taizé

La Communauté des Frères de Taizé et la Paroisse Orthodoxe St Césaire et St Marcel de Chalon-sur-Saône, avec la bénédiction de Mgr Luka, évêque du Diocèse de Serbie pour l’Europe occidentale vous invitent à participer à une journée de rencontre et de conférences qui se déroulera à Taizé

le samedi 20 novembre 2021 à partir de 9h

« Tu aimes, Seigneur, tout ce que Tu as créé » (Livre de la Sagesse) | Approches orthodoxes de l’écologie

Programme

9h Accueil à la Morada
9h30 Office des heures (Tierces et Sextes) et confessions
10h Divine liturgie (Seuls les chrétiens orthodoxes peuvent communier)
12h30 Prière commune avec les frères de la communauté de Taizé
13h Déjeuner
14h Introduction de la journée par le P. Romain Roux
14h15 P. Gérasime (Frère Jean), Higoumène du Skite Sainte Foy : "La nature est un livre écrit par Dieu."
15h Questions
15h30 Salutation de Frère Alois, Prieur de la Communauté de Taizé
15h45 Archiprêtre Marc-Antoine Costa de Beauregard, de l’Église Orthodoxe Roumaine : "La paroisse au secours de la Création."
16h30 Questions
17h Collation


Contact

Jean-Luc Plastrier-Pitteloud,
Tél : 06.61.67.43.13
E-mail


  • Pour participer aux rencontres à Taizé il est nécessaire de présenter le pass sanitaire.
  • Pour le repas de midi, une contribution de 7 € est demandée, à régler sur place.

Message de frère Alois pour l’ouverture du chemin synodal à Rome

Frère Alois a été invité à intervenir, samedi 9 octobre 2021 à Rome, lors de l’ouverture du chemin synodal de l’Église catholique, qui durera deux ans, autour du thème de la synodalité. Voici le texte de l’intervention qu’il a prononcée à cette occasion.

Merci, très Saint Père, d’avoir convoqué ce synode. À Taizé nous avons été touchés d’être invités à son ouverture. Merci aussi pour la tradition de convier des délégués d’autres Églises. Il sera précieux de les entendre parler de leur pratique de la synodalité, de ses bienfaits et de ses limites.

Cette démarche synodale vient à un moment crucial où nous observons deux évolutions contradictoires. D’une part, l’humanité prend plus clairement conscience que nous sommes tous liés entre nous et liés avec toute la création. D’autre part, des polarisations s’aggravent aux niveaux social, politique, éthique, et provoquent de nouvelles fractures dans les sociétés, entre les pays, et jusque dans les familles.

Malheureusement, entre nos Églises et à l’intérieur de nos Églises, des différences tendent aussi à devenir des polarisations séparatrices, alors que notre témoignage de paix serait vital.

Comment faire avancer l’unité des chrétiens ? Récemment, j’ai posé la question au pasteur Larry Miller, ancien secrétaire général du Forum Chrétien Mondial. Il m’a répondu : « Il n’est pas bon de commencer par dire : “Voici qui nous sommes et pourquoi nous avons raison”. Il s’agit plutôt de reconnaître nos faiblesses et de demander aux autres Églises de nous aider à recevoir ce qui nous manque – c’est l’œcuménisme réceptif, qui nous donne d’accueillir ce qui vient des autres. » Ce pasteur ne voit-il pas juste ? Tous, nous portons le trésor du Christ dans des vases d’argile et il rayonne peut-être encore davantage quand nous reconnaissons humblement ce qui nous manque.

Au sein même de l’Église catholique, le synode va mettre en lumière de grandes diversités. Celles-ci seront d’autant plus fécondes que s’approfondira en même temps la recherche de la communion. Non pas pour éviter ou cacher des conflits, mais pour nourrir un dialogue qui réconcilie.

Pour le favoriser, il me semblerait souhaitable qu’il y ait, sur le chemin synodal, des moments de respiration, comme des haltes, pour célébrer l’unité déjà accomplie dans le Christ et la rendre visible.

À ce propos, très Saint Père, puisque vous nous invitez à rêver, je voudrais partager un rêve. Serait-il possible qu’un jour, au cours de la démarche synodale, non seulement des délégués mais le peuple de Dieu, non seulement des catholiques mais des croyants des diverses Églises, soient invités à un large rassemblement œcuménique ? Car, par le baptême et par l’Écriture Sainte, nous sommes sœurs et frères en Christ, réunis en une communion encore imparfaite mais bien réelle, même quand des questions théologiques restent en suspens.

Un tel rassemblement – ici à Rome et en même temps ailleurs dans le monde – aurait en son cœur une célébration sobre à l’écoute de la parole de Dieu, avec un long moment en silence et une intercession pour la paix. Est-ce que des jeunes pourraient en être les animateurs ? Une telle célébration pourrait-elle se prolonger dans des échanges interconfessionnels ? Nous découvririons qu’en étant unis dans le Christ, nous devenons artisans de paix.

Notre expérience à Taizé m’encourage à faire une telle proposition. Dans notre communauté, venant de diverses confessions, nous vivons sous un même toit. Depuis plus de soixante ans, nous accueillons des jeunes de différentes Églises ou simplement en recherche du sens de leur vie. Loin de nous accorder sur un plus petit dénominateur commun, nous sommes constamment poussés à aller à la source de l’Évangile, auprès du Christ ressuscité qui, par l’Esprit Saint, nous conduit ensemble au Père de tous les humains sans exception.

Photo : Tilen Čebulj

Communiqué de presse | Après l’été, le pèlerinage de confiance continue

Lundi 20 septembre 2021

Depuis le mois de juin, ce sont plus de 7.000 visiteurs au total qui se sont rendus à Taizé, semaine après semaine. S’il y a eu, pour la première fois depuis le début de la pandémie, quelques cas de Covid dans la communauté au mois d’août, le protocole mis en place avec les autorités sanitaires a permis de garder l’accueil ouvert. Les rencontres internationales vont maintenant se poursuivre, le prochain temps fort étant les vacances françaises de la Toussaint qui permettront à de nombreux lycéens français de venir à Taizé.

Par ailleurs, la prochaine rencontre européenne de jeunes aura lieu à Turin, en Italie, du 28 décembre 2021 au 1er janvier 2022. Ces jours, trois frères de la communauté vont rejoindre les jeunes de la ville et des responsables de différentes églises, qui ont déjà commencé à sensibiliser les paroisses et les communautés locales à l’accueil des jeunes qui participeront à la rencontre. Un certain nombre d’événements seront transmis par Internet afin de permettre la participation de jeunes du monde entier.

Frère Alois ajoute : « Dans le contexte difficile créé par la pandémie, beaucoup de personnes regardent l’avenir avec inquiétude ; on observe aussi des polarisations croissantes dans nos sociétés. Il était dès lors très important de pouvoir se retrouver, de prier et d’échanger ensemble, et de nous écouter mutuellement. Et nous sommes donc très reconnaissants que l’été ait pu se dérouler pour le mieux à Taizé. »

Quelques nouvelles en bref

  • Taizé a été invité par les Églises de Glasgow à préparer et animer, pendant le rassemblement de la COP26, une veillée pour les étudiants et les jeunes à Glasgow. Deux frères de Taizé seront dans la ville du 7 au 12 novembre à cette occasion.
  • Depuis quelques mois, il est possible d’écouter les « Podcasts de Taizé » : enregistrements des prières communes, méditations bibliques et réflexions, entretiens avec des personnes de tous horizons présentes à Taizé ou en lien avec la communauté.

Abonnement

Si vous êtes journaliste et que vous souhaitez recevoir les communiqués de Taizé envoyés trois fois dans l’année, écrivez-nous à cette adresse.

Une « visite fraternelle » à Taizé

À la fin du mois d’août, la communauté des frères connaît un moment particulier et tout à fait nouveau : une « visite fraternelle ». Frère Alois explique de quoi il s’agit.

Ces derniers temps, en cherchant à répondre à la question « Qu’est-ce que Dieu attend de notre communauté en cette période de grands changements dans le monde et dans l’Église ? » une idée a mûri parmi nous : échanger plus profondément sur notre vie et sur notre futur avec quelques personnes extérieures à notre communauté.

Dans ce but nous avons invité deux femmes et deux hommes de différentes origines confessionnelles et exerçant diverses responsabilités ecclésiales à nous rendre une « visite fraternelle » pendant six jours. Ils séjournent auprès de nous en cette fin du mois d’août pour comprendre de plus près les multiples aspects de notre communauté. Lors d’entretiens personnels avec eux, tous les frères qui le souhaitent ont la possibilité de s’exprimer sur la vie communautaire et sur des évolutions à envisager. Par la suite, des échanges en ligne seront aussi organisés avec les frères qui vivent en petites fraternités ailleurs dans le monde. Puis les quatre personnes qui auront échangé avec nous nous feront part de leurs observations.

Nous prenons cette initiative non pas pour aborder une question précise ou urgente, mais parce qu’il nous semble qu’un tel regard extérieur sur la vie de la communauté sera bienfaisant.

En ce qui concerne l’accueil des jeunes, un tel regard de l’extérieur existe depuis longtemps, grâce à l’association de l’accueil qui réunit des amis de la communauté et qui gère tous les aspects matériels liés aux rencontres à Taizé. En revanche, c’est la première fois qu’une telle visite a lieu au sein même de la communauté.


 [1]

Communiqué de presse | L’été a démarré à Taizé

Mercredi 14 juillet 2021

Après une année si difficile en raison de la pandémie, les rencontres internationales de jeunes ont repris à Taizé (France, Saône-et-Loire). En lien avec les autorités, un protocole sanitaire a été mis en place pour faire en sorte que les « gestes barrière » soient observés par tous. Ainsi, chaque semaine, plusieurs centaines de personnes pourront participer aux activités proposées : prières communes, partages en petits groupes, ateliers de réflexion, tâches pratiques.

Parmi les événements spécifiques au programme de cet été, signalons en particulier :

  • du 15 au 18 juillet, la quatrième rencontre d’amitié entre jeunes chrétiens et musulmans, avec la participation de responsables des deux religions
  • du 22 au 29 août, un programme spécial dédié aux jeunes adultes entre 18 et 35 ans, autour du thème du message de frère Alois pour 2021 « Espérer à temps et à contretemps »
  • chaque samedi après-midi, un atelier de réflexion sera diffusé en ligne depuis Taizé. Les thématiques abordées et la liste des intervenants sont publiés en ligne sur le site.

Quelques nouvelles en bref

  • La prière du soir est diffusée chaque jour en direct audio sur le site de Taizé, et la prière du samedi soir en direct vidéo sur la chaîne YouTube de Taizé.
  • Les frères ont développé ces derniers mois de nouveaux produits, comme les biscuits « Carrés de Taizé » ou des tisanes artisanales qui sont en vente dans la salle d’exposition à Taizé, et sur le site de vente en ligne.
  • Quatre livres sont disponibles en service de presse pour les journalistes qui le souhaitent. Les fiches de présentation et un formulaire pour demander à recevoir ces livres sont disponibles ici.

Accréditation

Pour faire un reportage, obtenir des photos en haute résolution, solliciter une interview avec des frères ou des volontaires, écrivez-nous à cette adresse.

Abonnement

Si vous êtes journaliste et que vous souhaitez recevoir les communiqués de Taizé envoyés trois fois dans l’année, écrivez-nous à cette adresse.

Frère Alois : « Vous nous avez manqués ! »

En ce début d’été, nous sommes très heureux, nous les frères, de pouvoir chaleureusement saluer celles et ceux d’entre vous qui vous préparez à venir à Taizé au cours des prochaines semaines. Avec les sœurs présentes à Taizé et Ameugny, avec les jeunes volontaires qui ont vécu les derniers mois à Taizé, nous pouvons bien vous le dire : « Vous nous avez manqués ! »

Bien sûr, cet été restera encore très marqué par le contexte sanitaire difficile lié à la pandémie du coronavirus. Il nous faudra faire attention au respect des consignes sanitaires et ne pas penser que tout est derrière nous. Nous continuerons de penser à toutes les personnes qui ont été très éprouvées ou fragilisées par la période passée, et de prier aussi pour les soignants si exposés.

Après tant de mois difficiles, réjouissons-nous de pouvoir nous retrouver ensemble ! Chaque semaine de l’été, quelques centaines de jeunes seront à Taizé, surtout des individuels ou des petits groupes d’amis, avec des adultes ou des familles aussi. Nous sommes très heureux de pouvoir prier avec vous dans notre église de la Réconciliation, et aussi de vous écouter.

Nous savons bien que, depuis certains pays, il encore impossible de nous rejoindre en France. Nous allons donc poursuivre la transmission audio de la prière du soir et chaque samedi soir en vidéo aussi. Et chaque samedi après-midi, il y aura un atelier diffusé en ligne depuis Taizé.

Alors que la période estivale démarre, j’aimerais enfin remercier celles et ceux qui ont soutenu l’accueil à Taizé au cours des derniers mois, et aussi les nombreuses personnes qui ont exprimé leur reconnaissance à la communauté pour la diffusion des prières en ligne ou pour d’autres signes de communion entre nous.

Soyez les bienvenus - nous vous attendons à Taizé !

fr. Alois

Vivre la semaine sainte et Pâques depuis Taizé

Sur cette page, nous relayons les différentes publications faites sur les réseaux sociaux de Taizé au cours de la semaine sainte et le jour de Pâques.

Par ailleurs, comme habituellement, la lecture brève du jour est disponible sur cette page du site, et la prière écrite par frère Alois pour la prière de midi est publiée chaque jour sur cette autre page.

Dimanche des Rameaux

Photos de la prière à la source Saint-Etienne


Méditation du jour | fr. Stephen


Lundi

Méditation du jour | sr. Gabi


Prière de midi en direct


Mardi

Méditation du jour | fr. Frank


Prière de midi en direct


Mercredi

Méditation du jour | fr. Sébastien


Prière de midi en direct


Jeudi Saint

Méditation du jour | fr. Jean


Prière de midi avec le lavement des pieds


Programme spécial animé par les jeunes volontaires


Vendredi Saint

Méditation du jour | sr. Clare


Prière de midi avec la procession de la croix


Programme spécial animé par les jeunes volontaires


Samedi Saint

Méditation du jour | fr. Andras


Prière de midi


Programme spécial animé par les jeunes volontaires


Dimanche de Pâques

Eucharistie de Pâques


Programme spécial animé par les jeunes volontaires


En mémoire de Luca Attanasio

Ayant appris la nouvelle du décès tragique de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, frère Alois a écrit un message de condoléances à sa famille, à l’archevêque de Milan et à l’archevêque de Kinshasa.

Comme jeune, Luca était venu à plusieurs reprises à Taizé pour y participer aux rencontres internationales. Il avait aussi activement participé, dans sa paroisse de Limbiate, à la rencontre européenne de Taizé à Milan. Dans le journal L’Avvenire, son ancien curé disait : « Je crois que la décision d’aller en Afrique s’est faite fin décembre 2005, lorsqu’il avait organisé l’accueil des jeunes venus à Milan pour participer à la rencontre œcuménique de Taizé ».

Frère Alois, qui s’était rendu dans le Nord-Kivu en 2017, a écrit la prière suivante en mémoire des trois victimes de cette attaque tragique :

Esprit Saint, Esprit consolateur, tu viens éclairer nos vies et consoler les coeurs qui sont dans la peine. Nous te confions Luca Attanasio, Vittorio Iacovacci, Mustapha Milambo, tragiquement décédés, et nous prions pour la paix en République Démocratique du Congo. Lumière dans l’obscurité, tu nous emplis d’espérance et nous osons le dire par notre vie : « Le Christ est ressuscité ! »

Frère Sylvain (1933-2021)

Ce mardi 2 février, frère Sylvain s’est paisiblement endormi. Il était en bonne forme jusqu’au dernier jour, il a dîné avec les frères puis s’est senti mal. Il est décédé sur le coup. Il avait 87 ans.

La célébration en sa mémoire a eu lieu ce vendredi 5 février à 12h, dans l’église de la Réconciliation à Taizé.


 [2]

Prière de frère Alois

Loué sois-tu, Dieu de tous les humains, pour notre frère Sylvain, pour la longue vie que tu lui as donnée sur la terre et pour sa présence humble et discrète au milieu de nous.

Tout au long de son existence, tu l’as soutenu par l’Esprit Saint, déjà lorsque très jeune il a perdu sa mère et qu’il a dû prendre des responsabilités pour appuyer sa sœur et son frère. Il a appris à garder, même dans les épreuves, un tempérament joyeux et un sens de l’humour, rayonnant un esprit de foi chez ceux que tu as placés auprès de lui.

Nous te remercions de l’avoir accompagné en particulier pendant les quarante ans où il a vécu avec des frères en fraternités aux Philippines, au Japon, en Corée. Avec eux, comme eux, à cause du Christ et de l’Évangile, il a cherché à être proche des plus vulnérables et à créer, en grande simplicité, des ponts entre différentes cultures, différents visages de l’humanité.

Tu lui as donné de naître dans une vieille famille huguenote des montagnes de l’Ardèche. C’est en puisant dans ces racines qu’il a développé un profond amour de l’Écriture Sainte et des récits bibliques : ils ont nourri sa vie intérieure et, avec ses dons artistiques, il a su les représenter par ses dessins et aussi par la belle décoration de la cathédrale d’Oran.

Nous te rendons grâces, Dieu vivant, de lui avoir accordé une mort paisible et de l’accueillir maintenant auprès de toi.

 [3]

Conseil communautaire : Prière de frère Alois

Comme chaque année, les frères ont eu leur conseil communautaire du 26 au 31 janvier. Voici la prière de conclusion de frère Alois.

 [4]

Loué sois-tu, Dieu de vie. C’est vers toi que nous nous tournons au milieu des grandes épreuves que l’humanité traverse. Donne-nous d’assumer sereinement notre part de ces épreuves.

Notre intercession devient encore plus fervente : montre ta présence à celles et ceux qui souffrent, du coronavirus, de toute autre maladie, de calamités environnementales, de l’injustice et de la violence, de l’obligation de quitter leur pays. Sois avec ceux qui n’en peuvent plus.

Nous te confions aussi, encore et toujours, les personnes victimes d’un abus de pouvoir et de confiance, en particulier celles et ceux qui dans le passé ont subi une agression sexuelle de la part de l’un d’entre nous. Sois avec ceux qui se relèvent de telles épreuves.

Nous te louons pour tous ceux qui, au milieu des souffrances du monde, contribuent à guérir des blessures, qui se donnent avec générosité pour les autres. Ils sont des signes d’espérance, ils portent l’humanité en avant.

En ce temps de grands changements, tu nous appelles à une conversion. Nous voudrions nous laisser saisir à nouveau par ta présence bienveillante, comme Moïse au buisson ardent, comme les disciples d’Emmaüs et tant d’autres. Nous voudrions tout faire pour que notre vie soit un signe de ton avenir et de ta fidélité.

Tu nous donnes de renouveler notre prière personnelle et communautaire. Que le feu de l’amour du Christ soit au centre de notre vie, non pas les soucis, si graves soient-ils.

Loué sois-tu pour les nombreux témoignages de soutien que nous recevons, une belle expression de la communion de l’Église. Donne-nous d’avancer vers une unité visible de tous ceux qui aiment le Christ.

Merci, Dieu vivant, pour notre vie communautaire. Elle s’est approfondie et simplifiée au long de l’année passée, et ces jours tu nous as ouvert à nouveau les yeux à la beauté de ce grand don que tu nous fais. Le Christ nous appelle ses frères et il nous donne les uns aux autres comme des frères. Merci à l’Esprit Saint de nous permettre jour après jour de voir la diversité entre nous comme une richesse et de persévérer dans une fraternité bienveillante. Par là nous pouvons contribuer à ce qu’une fraternité universelle grandisse.

Loué sois-tu d’avoir éveillé en nous plus clairement la conscience de notre responsabilité pour prendre soin de la création. Loué sois-tu pour les jeunes qui nous y rendent attentifs, et pour les scientifiques et responsables politiques qui cherchent à prendre les décisions nécessaires.

Dieu de paix, nous ne voyons pas encore la nouveauté qui advient dans les douleurs actuelles d’enfantement que l’humanité vit. Que ton Esprit Saint change notre regard pour discerner un nouvel horizon, et pour comprendre en ce temps qui vient ce que tu nous demandes.

Alors, comme d’humbles pèlerins de confiance, nous reprenons le chemin. Même avec très peu de moyens, que l’esprit de fête nous stimule.

Et déjà nous te louons et te chantons, Dieu éternel. Nous te disons toute notre reconnaissance pour la vie, nous croyons que tu es à l’œuvre en chacun de nous, dans notre communauté et dans le monde d’aujourd’hui, par le Christ qui est avec nous et par ton Esprit Saint qui nous inspirera.

Et maintenant, après avoir chanté ensemble l’Esprit Saint, ceux des frères qui ont engagé leur vie pour toujours vont s’étendre au sol pour rappeler leur offrande à Dieu.


Le temps de l’Avent

  • A l’extérieur de l’église de la Réconciliation, le long de la route, une crèche a été préparée comme chaque année. Elle évoluera de semaine en semaine jusqu’à Noël.



  • La prière lue chaque midi par fr. Alois est toujours disponible en ligne sur cette page en français, anglais et allemand.

Le Covid-19 et les rencontres à Taizé

À cause de la pandémie de Covid-19, cette année la France a été confinée au printemps, puis de nouveau à la Toussaint. Entre ces deux périodes de confinement, du 14 juin au 30 octobre, la communauté a pu organiser des rencontres de jeunes sur la colline. Un protocole sanitaire incluant cinquante mesures a été établi et transmis aux autorités préfectorales.

Au cours des derniers mois, autour de six mille personnes ont ainsi séjourné à Taizé pour participer aux rencontres hebdomadaires et plusieurs centaines d’autres ont passé par Taizé sans y être logées. Tous les participants ont été informés, avant leur séjour et à leur arrivée, du respect impératif des « gestes barrière », qui sont des gestes d’attention aux autres et spécialement envers les plus vulnérables.

Prier ensemble et rencontrer les autres en portant un masque et en gardant une distanciation ne vont pas nécessairement de soi. Grâce aux efforts de tous, les rencontres se sont bien déroulées et il n’y a pas eu de foyer de contamination à Taizé.

Pendant ces quatre mois et demi, certains participants aux rencontres ont su pendant leur séjour à Taizé qu’ils avaient été en contact avec des personnes testées positives au Covid-19. Selon les recommandations des autorités françaises, ces « cas contact » ont été isolés et se sont fait tester. D’autre part, quelques personnes ont développé des symptômes du coronavirus et se sont aussi fait tester. La plupart de ces personnes ont eu des résultats négatifs au test du Covid-19. Toutefois il y a eu aussi des résultats positifs à ce test (voir la liste ci-dessous).

Les frères et les jeunes volontaires qui ont été en contact avec les groupes venus pendant les vacances de la Toussaint ont fait une semaine de quarantaine début novembre et aucun n’est tombé malade.

Nous voulons remercier celles et ceux qui se sont rendu à Taizé au cours de cette période et qui ont participé aux rencontres dans ces conditions si particulières.

Liste de tous les cas qui nous ont été communiqués

Voici ce que nous savons à propos de ces personnes qui ont eu le coronavirus au long de ces derniers mois :

  • Une dame qui a été à Taizé le 5/6 septembre, qui nous a dit avoir probablement attrapé le virus auparavant. Nous avons pu identifier les personnes ayant été en contact avec cette personne à Taizé et elles ne sont pas tombées malades.
  • Un monsieur qui a participé à la journée diocésaine le 4 octobre. Il nous a été signalé, quelques jours plus tard, qu’il avait été testé positif par la suite, sans qu’on sache s’il avait déjà le virus lors de sa journée à Taizé.
  • Quatre personnes qui ont voyagé ensemble en voiture et qui sont restées à Taizé le week-end du 3/4 octobre. Elles ont été testées positives quelques jours plus tard. Un frère a été en contact avec elles, il s’est fait tester et le résultat a été négatif.
  • Une jeune femme qui a été à Taizé du 11 au 14 octobre, qui avait été en contact proche avec une personne malade avant de venir. Six personnes l’ayant côtoyée ont dû être isolées sur place et toutes ont été testées négatives au Covid-19.
  • Un accompagnateur d’un groupe de jeunes qui a été à Taizé le 23/24 octobre, dont la femme, qui n’était pas avec lui à Taizé, a été testée positive au Covid-19 pendant son séjour. Nous n’avons pas eu connaissance d’autres personnes malades dans ce groupe.
  • Un accompagnateur d’un groupe de jeunes, à Taizé du 22 au 26 octobre et qui avait des proches atteints du Covid. Nous n’avons pas eu connaissance d’autres personnes malades dans ce groupe.
  • Au cours de son séjour à Taizé, prévu du 26 au 30 octobre, un jeune a appris qu’un de ses parents avait été testé positif au Covid. Il a été isolé, s’est fait tester, et le résultat du test a été positif. Ses amis les plus proches ont aussi été isolés, sont retournés chez eux en voiture, sans être en contact avec leur groupe, et se sont fait tester chez eux. Une amie du jeune concerné a été testée positive également, mais ceux qui partageaient le même dortoir que lui ont été testés négatifs au Covid 19.
  • Dans un grand groupe qui était à Taizé du 26 au 30 octobre, un jeune a eu des symptômes du Covid-19 au retour à la maison et il s’est fait tester ; le résultat du test a été positif. Les jeunes qui ont eu un contact proche avec lui se sont fait tester, notamment ceux qui ont logé dans le même dortoir, et le résultat a été négatif. Il avait été invité au repas avec des frères et le frère qui a été à côté de lui s’est aussi fait tester, le résultat a été négatif. Quelques jours après leur retour, trois jeunes de ce même groupe ont perdu le goût et l’odorat ; ils se sont fait tester et le résultat du test a été positif. Nous ne savons pas si ces jeunes avaient le virus pendant leur séjour à Taizé, mais par précaution ceux qui ont logé dans les mêmes dortoirs se sont fait tester et le résultat a été négatif.

Nouvelles de Taizé par courriel | Juin 2021

Sur cette page, nous publions le texte du plus récent numéro des “Nouvelles de Taizé par courriel”. Pour recevoir régulièrement ces nouvelles par courriel, il est nécessaire de s’abonner sur cette page.

Avant l’été à Taizé, les rencontres internationales ont repris

Depuis début mai, il est de nouveau possible de venir à Taizé suite à la réouverture de l’accueil. Il est demandé à tous ceux qui projettent de venir à Taizé de s’inscrire sur le site au plus tard dix jours avant le séjour. Bien sûr, le strict respect des mesures sanitaires reste une condition pour que l’accueil puisse continuer.

Rencontre d’amitié entre jeunes musulmans et chrétiens

La prochaine rencontre d’amitié entre jeunes musulmans et chrétiens aura lieu du 15 au 18 juillet avec, parmi les intervenants, Radia Bakkouch, la présidente de Coexister, le P. Vincent Feroldi, directeur du Service national pour les relations avec les musulmans de la Conférence des évêques de France, et l’imam Bachir Ould Sass.

Semaine de réflexion pour les 18-35 ans

La prochaine semaine de réflexion pour les 18-35 ans est prévue du 22 au 29 août 2021. Il y aura un ou plusieurs groupes d’introduction biblique et des groupes de partage spécifiques pour les 18-35 ans, ainsi que des ateliers thématiques en fin d’après-midi. Les lycéens, adultes de plus de 35 ans et familles pourront être présents à Taizé pendant cette semaine et suivront leur propre programme en parallèle des jeunes adultes.

Diffusion quotidienne de la prière du soir

Comme il y a un an au début de la pandémie, la diffusion de la prière du soir en direct sur le site de Taizé a repris. À partir du mercredi 9 juin, on retournera à l’horaire habituel de 20h30, en raison du recul du couvre-feu en France à 23h. Par ailleurs, la prière du samedi soir est aussi diffusée sur les réseaux sociaux en direct vidéo.

La rencontre européenne de Turin aura lieu à la fin décembre 2021

La rencontre européenne de Turin, reportée d’un an, aura lieu du 28 décembre 2021 au 1er janvier 2022. Étant donné que la situation sanitaire reste encore floue, les modalités exactes de la rencontre ne peuvent pas encore être précisées. Un article du site présente ce qu’on peut dire aujourd’hui concernant la préparation de cette rencontre.

Les Podcasts de Taizé

Plusieurs nouveaux épisodes des podcasts de Taizé ont été récemment publiés : une interview en anglais avec Tomas Insua, directeur exécutif du mouvement catholique mondial pour le climat, et deux échanges en français avec le pasteur Laurent Schlumberger, ancien président de l’Église protestante unie de France, et avec la psychologue et écrivaine Marie de Hennezel.

Texte biblique commenté : Genèse 18, 1-8

Pour le mois de juin, le texte biblique commenté sur le site de Taizé est Genèse 18,1-8 : « S’appuyant sur l’appel de Dieu, Abraham a quitté « son pays, sa parenté et la maison de son père » (Genèse 12,1) pour résider en étranger dans un pays que Dieu lui a indiqué. Il laisse toute prétention à la propriété pour ne vivre que du don reçu » (…).

Prière

Dieu de compassion, par l’Évangile, tu nous fais comprendre que tu nous as aimés le premier et que tu continues à nous aimer sans conditions. Cette bonne nouvelle transforme nos existences et renouvelle en nous l’espérance.

Lettre de frère Alois aux jeunes de la Biélorussie

Chers amis,

Avec grande attention, nous suivons à Taizé les nouvelles de votre bien-aimé pays. Sachez que nous sommes bien proches de vous en ce moment. Nous avons mentionné votre pays dans l’intercession de la prière commune et, avec mes frères, je prie pour vous avec ces mots :

Christ Ressuscité, tu connais nos inquiétudes et nos épreuves. Et inlassablement tu nous dis : ne crains rien, je suis là. Nous te confions le peuple de la Biélorussie, et en particulier celles et ceux qui luttent pour la justice et pour la liberté. Montre ta présence à ceux qui subissent la violence. C’est toi notre paix.

En profonde communion avec vous tous, bien fraternellement

fr. Alois

La lettre au format PDF.

Un double anniversaire à Taizé

Cette semaine marque à Taizé un double anniversaire : les 80 ans de la première arrivée de frère Roger à Taizé, le 20 août 1940, et les 15 ans de son décès, le 16 août 2005.

Paroles de frère Alois

Cette date du 20 août nous rappelle le commencement d’une fondation qui mûrissait déjà dans le cœur de frère Roger depuis plusieurs années, qui s’est lentement développée en une recherche étape par étape, avec beaucoup de tâtonnements, d’hésitations et de doutes, jusqu’au moment décisif de l’engagement à vie des premiers frères à Pâques 1949. Ce dynamisme fondateur de frère Roger s’est ensuite manifesté tout au long de sa vie, exprimé notamment par la rédaction de la Règle, puis plus tard des Sources de Taizé.

Il vaut la peine de méditer cette manière de faire de frère Roger et de nous en laisser inspirer : en quittant son pays pour venir à Taizé il n’avait pas de plan concret conçu d’avance, il ne savait pas ce que Dieu attendait de lui à longue échéance, il savait seulement qu’il devait commencer et il était prêt à faire un premier pas. En faisant un premier pas, on découvre le deuxième puis peu à peu la suite du chemin : c’est cette démarche qu’il a poursuivie toute sa vie et c’est ce que peut symboliser pour nous cette date du 20 août.


Prière pour le 20 août

Comme chaque jour, la prière de frère Alois est publiée en ligne ici.

Dieu vivant, en ce jour nous te louons pour la vocation que tu as adressée à notre frère Roger. Voici 80 ans il est venu à Taizé avec le désir d’insérer une vie spirituelle dans une région où des femmes, des hommes étaient victimes d’une des fractures du monde. À sa suite, tu nous invites à être des témoins de communion pour que les chrétiens s’unissent et contribuent à ce que ta paix rayonne dans l’humanité.


Quelques articles à noter

En français

  • Interview de frère Alois pour le site de l’Église Catholique de France
  • Article sur le site de France 3 Bourgogne
  • Article du site cath.ch

En italien

  • Interview de frère Alois dans l’Osservatore Romano

En anglais

  • Article sur le site de Vatican News

Message de frère Alois suite aux explosions dans le port de Beyrouth

Taizé, le mercredi 5 août 2020

Chers amis,

Les images des explosions d’hier soir dans le port de Beyrouth nous sont parvenues à Taizé. Nous sommes bouleversés par ces événements qui viennent une fois de plus éprouver durement votre peuple, après ces derniers mois marqués par la crise économique et sociale et la pandémie.

Je tiens à vous dire combien nous sommes proches de vous, solidaires dans la souffrance, unis dans la prière.

Ce midi, avec les frères et tous les jeunes présents cette semaine à Taizé, nous prions pour vous avec ces mots :

Dieu de paix, nombreux sont sur la terre celles et ceux qui connaissent la souffrance. En ce jour, nous te prions tout particulièrement pour le peuple du Liban, durement éprouvé ces derniers mois et hier encore par les terribles explosions survenues dans le port de Beyrouth. Nous te prions pour les victimes et leurs proches, pour les familles qui ont tant perdu, et nous te les confions, à toi, Dieu de tous les humains.

Avec toute notre fraternelle affection.

frère Alois

Nouvelles de Taizé par courriel | Juin 2020

Sur cette page, nous publions le texte du dernier numéro des “Nouvelles de Taizé par courriel”. Pour recevoir régulièrement ces nouvelles par courriel, il est nécessaire de s’abonner sur cette page.

Reprise de l’accueil à Taizé dans le cadre du déconfinement

Dans le cadre de la poursuite progressive du déconfinement en France, il est de nouveau possible de venir à Taizé. À partir du 14 juin, le programme proposé comportera les éléments habituels, en tenant compte toutefois des restrictions liées aux mesures sanitaires et avec d’éventuelles modifications d’horaires.

Dans la période actuelle, nous avons besoin de volontaires : des jeunes de 18 à 28 ans prêts à rester pour quelques semaines ou pour plus longtemps. Au-delà de toutes les tâches pratiques liées à l’accueil, un séjour comme volontaire à Taizé est aussi un temps propice pour réfléchir aux prochaines étapes de sa vie, à travers la réflexion personnelle, la prière commune régulière et le partage avec les autres. Plus d’informations sur le volontariat à Taizé en ligne sur le site.

Par ailleurs, puisque nous n’avons pas pu accueillir en avril et en mai, les adultes de plus de 30 ans pourront aussi être accueillis, cette année, entre le 1er novembre et le 20 décembre, en plus des dates indiquées ici pour 2020. Comme habituellement, tous ceux qui prévoient de venir sont invités à s’inscrire via le formulaire du site.

Été 2020 | Mesures sanitaires

Tous ceux qui se rendront à Taizé au cours de l’été acceptent de respecter, une fois sur place, toutes les mesures de distanciation physique ainsi que les règles d’hygiène. Les « gestes barrières » sont autant de gestes d’attention pour les autres, en particulier celles et ceux qui sont les plus vulnérables. Le respect par tous de ces mesures sanitaires est essentiel pour que l’accueil soit ouvert à Taizé cet été.

Prières en direct

Depuis la mi-mars, chaque soir, la prière du soir a été diffusée en direct sur le site et les réseaux sociaux. Nous sommes reconnaissants pour cette communion concrète qui s’est ainsi vécue avec tant de personnes à travers le monde.

Pour poursuivre cette initiative, deux possibilités :
- tous les jours, à 12h20 et 20h30 (CEST | UTC+2), un direct audio depuis l’église de la Réconciliation grâce à une nouvelle interface sur le site de Taizé
- chaque samedi à 20h30, un direct vidéo de la prière du soir avec la lumière de la Résurrection, sur les pages Facebook et Instagram.

Cinq ans après Laudato Si’

A l’occasion du cinquième anniversaire de l’encyclique du Pape François « Laudato Si’ » frère Alois a publié un article dans divers médias européens, dont le quotidien « La Croix » en France. « Il y a cinq ans, le Pape François publiait son encyclique Laudato Si’ par laquelle il adressait « une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète. » (…) Cet appel est aujourd’hui plus urgent que jamais. Et la crise créée par la pandémie du Covid-19 met brusquement en lumière combien notre maison commune est vulnérable.

Par ailleurs, pour marquer cet anniversaire, une exposition est actuellement proposée tout autour de l’église de la Réconciliation à Taizé : elle inclut vingt photos grand format de Yann Arthus-Bertrand illustrant des extraits de l’encyclique.

Un week-end de rencontre en ligne pour la Pentecôte

Une initiative inédite a été proposée en ligne à l’occasion du week-end de la Pentecôte : prières du soir, méditations bibliques, ateliers thématiques, petits groupes de partage. On peut retrouver les moments-clés de ce week-end sur le site de Taizé. D’autres initiatives en ligne seront prochainement proposées.

La salle d’exposition a rouvert à Taizé

Depuis le 11 mai, la salle d’exposition du travail des frères est de nouveau ouverte à Taizé. Actuellement, la salle est ouverte du lundi au samedi de 11h à 12h et de 14h30 à 19h (jusqu’à 18h le dimanche).

Un nouvel album en néerlandais

Un nouvel album avec les chants de Taizé vient d’être publié : 16 chants, surtout en néerlandais, dont « Adem in ons » (Atme in uns) qui donne son nom à l’album. Il existe deux supports : sur CD et sur une clef USB en bambou. Une vidéo a été publiée sur YouTube pour donner un aperçu des chants qui sont inclus dans l’album.

Prière

Saint Esprit consolateur, en ce jour de la Pentecôte, nous accueillons ta présence. Comme Jésus nous l’avait promis tu nous donnes la joie qui demeure, au plus profond de notre être. Elle nous porte même dans nos épreuves. Tu ne t’imposes pas, tu viens nous fortifier, tu défends la dignité de chaque être humain. Et dans notre grande diversité, c’est en toi que nous trouvons l’unité et la paix.

Taizé et le réseau des Églises vertes

En 2019, Taizé a rejoint le réseau des Églises vertes, une initiative œcuménique sous l’égide du Conseil des Églises chrétiennes de France.

Le texte suivant est extrait du site du réseau.

Pourquoi le label Église verte ?

  • Parce que nous croyons que Dieu se révèle par son œuvre, et qu’il l’a confiée aux hommes qui doivent la cultiver et la garder,
  • Parce que la vie sur terre est une bénédiction et montre l’amour de Dieu, et qu’agir pour la préserver est une façon d’aimer son prochain et d’agir pour la justice,
  • Parce que la crise écologique nous engage à entendre le cri de la terre qui “gémit en travail d’enfantement” (Rm 8,22) et à choisir, dans l’espérance, des modes de vie qui préparent l’émergence d’une création nouvelle maintenant et au delà,
  • Parce que le peuple de Dieu peut prier et agir pour apporter cet espoir au monde,
  • Parce que nous avons conscience que c’est en nous convertissant ensemble que nous arriverons à bâtir ce monde plus juste et écologique nécessaire à la survie de l’humanité.

A Taizé, le magasin a rouvert

Conformément au plan de déconfinement des autorités françaises, à Taizé la salle d’exposition du travail des frères est de nouveau ouverte depuis le 11 mai.

Actuellement, la salle est ouverte :

  • du lundi au samedi de 11h à 12h et de 14h30 à 19h
  • le dimanche, de 11h15 à 12h et de 14h à 18h.

Il est demandé à tous de respecter soigneusement les « gestes barrière » et la distanciation physique et de venir avec un masque.

À la salle d’exposition ont été mis en vente à prix coûtant quelques articles (sodas, chips, friandises…), avec une date limite de consommation pour cet été, que nous avions achetés pour les jeunes qui s’étaient inscrits pour Pâques et qui n’ont pas pu venir.

Les frères de Taizé vivent de leur seul travail : livres, vidéos et CDs, poterie, émaux sur cuivre, icônes, d’autres objets encore. Leurs travaux sont présentés et en vente à Taizé, ainsi que via une plateforme en ligne.
Pâques 2020

Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

Prière du matin de Pâques en direct de Taizé


Message de Pâques

Le texte que frère Alois a préparé pour le matin de Pâques est en ligne sur cette autre page du site.


Prière de frère Alois

Dieu d’amour, regarde ta famille. Viens en aide à notre humanité éprouvée par tant de souffrances. Console ceux qui pleurent, soutiens ceux qui relèvent courageusement le défi de la solidarité. Par la résurrection du Christ, tu nous ouvres un horizon encore inconnu, où apparaît une lumière nouvelle. Alors, comme au matin de Pâques, nous pouvons retrouver l’espérance et dire par notre vie : « Le Christ est ressuscité ! » – « Oui, il est vraiment ressuscité ! »


Une chorale virtuelle pour "In resurrectione tua"

Cet après-midi, une vidéo sera publiée sur cette page, sur la plateforme YouTube et la page Facebook de Taizé : 50 jeunes du monde entier, choristes et instrumentistes, chantent depuis chez eux le chant « In resurrectione tua ».


 [5]