TAIZÉ

Pèlerinage de confiance sur la Terre

Pèlerins de paix

 

Lors de la rencontre européenne de Ljubljana, frère Matthew avait posé la question suivante :

“Sommes-nous prêts à marcher sur le même sentier ? Si nous sommes capables de faire cela, alors, comme le levain dans la pâte, chrétiens tous ensemble, nous pouvons faire bouger les choses. La paix entre nous ne donnerait-elle pas plus d’espoir pour la paix dans le monde ? Sommes-nous prêts à nous mettre en route en pèlerins de paix d’ici à la rencontre européenne de Tallinn, en continuant notre pèlerinage de confiance sur la Terre ?

Comment pouvons-nous prier, nous rencontrer, et même marcher d’un lieu à un autre, d’une église à une autre pour chercher des chemins de paix ?”


Comment pouvons-nous tous réfléchir à ce thème et devenir des pèlerins de paix, où que nous nous trouvions ? Cela ne signifie pas nécessairement commencer quelque chose de grand ; il peut s’agir simplement de nous joindre à des initiatives existantes.

Lors de l’introduction au conseil communautaire annuel de janvier, frère Matthew a partagé ces paroles avec les frères :

Comment sommes-nous appelés à être présents comme communauté dans les blessures de la famille humaine ? Nous ne pouvons pas chercher à être des artisans d’unité ou des pèlerins de paix sans écouter les voix de celles et ceux qui souffrent des conflits meurtriers ou de la violence qui rôde de plus en plus dans nos sociétés. (...) Il n’y a pas de paix durable sans justice pour tous, en particulier pour ceux qui souffrent. Comment est-ce que cela nous interpelle ? Regardons combien de fois dans les Évangiles Jésus a franchi les barrières de séparation entre des peuples ennemis. Parlant de sa vie donnée pour tous sur la croix, St Paul nous dit du Christ : “En sa personne il a tué la haine. Il est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix, la paix pour vous qui étiez loin, la paix pour ceux qui étaient proches.” (Ep 2,16-17)

L’un des frères planifie une série de visites en Pologne et a formulé ces remarques :

En réponse aux nombreuses invitations que j’ai reçues lors de la rencontre européenne de Ljubljana, je me rendrai en Pologne en avril prochain. J’ai sélectionné 14 villes pour cette visite autour de la parole "Cheminer ensemble". Je voyagerai certes, mais pour être aussi ensemble, j’ai invité des jeunes de chacune de ces villes à m’accompagner. Au moins deux jeunes de la première ville iront avec moi dans la deuxième ville pour y être accueillis et participer au programme qui a été préparé. Les jeunes de la deuxième ville m’accompagneront dans la ville suivante, et ainsi de suite. Si les jeunes veulent visiter d’autres villes avec moi, tant mieux. Ils seront accueillis par les familles et l’église locale. J’espère que cette idée fonctionnera et que le voyage physique et spirituel se fera vraiment ensemble.

Si vous avez des idées sur la façon dont vous pourriez être des “pèlerins de paix” alors que nous poursuivons notre pèlerinage de confiance sur la Terre, écrivez à pilgrims taize.fr et nous publierons les initiatives sur notre site web et nos réseaux sociaux.


Voir les articles suivants :
Une famille palestinienne raconte son histoire
Parole d’un rabbin
Cultiver l’espérance

Dernière mise à jour : 15 avril 2024